Les voyages de l'Arcadia

2970. Alors que la coalition Gaia tente de préserver la Terre, un vaisseau refuse de se soumettre à son autorité, et fonde alors la résistance. Forum de Rôle Play (rpg) sur l'Univers d'Albator. Venez écrire avec nous !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Welsemoy, alias la Changeline ou la Mutilée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Welsemoy
Soldat
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 14/05/2014
Age : 23
Localisation : Base de la Coalition Gaia

Feuille de personnage
Camp: Ouvert à propositions
Rôle au sein du vaisseau: Aucun
Ambition: Retrouver la mémoire

MessageSujet: Welsemoy, alias la Changeline ou la Mutilée   Ven 16 Mai - 0:07

Description générale

- Nom -
Faisait partie de la meute Volvire mais n'a plus jamais utilisé ce nom depuis sa mutilation.


- Prénom -
Welsemoy, dite la Mutilée ou la Changeline


- Race -
Rakkuen


- Age -
24 ans


- Camp -
Ses problèmes personnels la poussent pour l'heure à un alignement neutre en attendant de trouver une solution.


Description physique et mentale

Description physique -
Welsemoy est une Rakkuen qui se voudrait humaine, sa vie passée à cacher sa véritable nature l'a poussée à devenir une as du déguisement mais elle a conscience de sa forme véritable. Son squelette souple est plus long et un peu moins harmonieux que celui d'un humain mais cela ne l'empêche pas de posséder un certain charme. Ses bras et ses jambes de taille presque similaires lui permettent de se tenir aussi bien debout qu'à quatre pattes et de se mouvoir aisément dans ces deux positions stationnaires. De plus, son dos ne possède que trente vertèbres plus une atrophiée, vestige de sa queue caractéristique des Rakkuens. Sa peau pâle est douce et mat grâce à un pelage duveteux quasiment invisible et ses cheveux aux allures de longue crinière sont d'un naturel blanc, neigeux même. Elle s'habille généralement de beaux et élégants vêtements humains qui mettent en valeur un physique propre à celles destinées à porter la vie. La Rakkuen approche le mètre soixante-dix et sa souplesse transpire au travers de son être comme sa méfiance de ses yeux dorés. Certains la diront jolie, d'autres désirable, pourtant elle ne s'est jamais offerte à un homme et cela la travaille de plus en plus à chaque nouveau cycle. Cela finira par lui jouer des tours. En attendant, en animation suspendue depuis des mois, Welsemoy n'a plus de lentilles colorées et ses racines longues d'une quinzaine de centimètres lui donnent un air bicolore entre le roux et le blanc, vestige de sa coloration.


- Description du caractère -
Welsemoy est discrète en général. Depuis ses douze ans elle n'a cessé de vivre en fugitive et de cela sont nées de remarquables capacités d'analyse ainsi que d'observation. Intelligente, coquette, curieuse, sa phénoménale capacité d'adaptation héritée de ses ancêtres et mise à l'épreuve par les événements ayant forgé sa vie lui a été d'une aide précieuse. Aujourd'hui elle a appris à connaître la société humaine, et il est rare qu'elle croise un des siens - bien qu'elle ait tendance à en rechercher la compagnie pendant ses chaleurs. Ses connaissances dépassent de loin celles habituellement attribuées à sa race, c'est bien pour cela que peu se méfient de la Changeline. Mais taciturne et observatrice, c'est une farouche inconditionnelle qui ne compte que sur elle-même. Comme nombre d'animaux, un fort instinct domine ses réflexions et la méfiance est toujours de mise. D'autant plus que le goût d'une trahison récente est amer dans sa bouche et que plus jamais elle ne veut faire confiance à qui que ce soit. C'est une impulsive, une passionnée même, qui ne possède d'autre morale que la sienne propre, c'est bien pour cela qu'elle est dure à convaincre. Rien ne l'achète à proprement parler et cela à la fâcheuse tendance à mettre sur les nerfs bien des interlocuteurs. Pourtant cela pourrait s'expliquer par le fait que les Rakkuens et les Humains doivent avoir une façon de penser différente. L'Alien n'arrive cependant pas à comprendre leur mode de pensées malgré ses efforts d'adaptation. La seule chose par lequel vous pourriez tenir Welsemoy c'est pas sa queue, ou plutôt son vestige de queue. C'est ce qu'elle désire cacher le plus au monde, sa véritable nature de Rakkuen. Cela est plutôt dur parfois quand les animaux sentent en elle quelque chose de plus proche d'eux que ces humains incompréhensifs. Les canidés particulièrement semblent la prendre en affection, mais entre les félidés et elle...mieux vaut ne pas les mettre ensemble.



- Capacité(s) -
Ses capacités héritées du génotype de sa race lui confèrent un odorat cent fois supérieure à celui d'un humain pour une ouïe seize fois supérieure. Welsemoy est endurante, marche toujours sur une ligne droite et est capable de parcourir une centaine de kilomètre par jour. Sa vision nocturne est excellente mais de jour elle est plutôt défaillante, voire handicapante, et la jeune Rakkuen ne perçoit que les formes au delà des quarante mètres (elle voit d'ailleurs assez peu les couleurs). Sa perception des mouvements est spectaculaire et sa vision périphérique extrêmement précise. Elle est en somme difficile à surprendre, d'autant plus que ses origines lui confèrent un quasi-sixième sens ainsi qu'un remarquable instinct de survie malgré un toucher et un goût défaillants.


Vécu et situation sociale

- Situation familiale -
Ses parents ont été les victimes collatérales d'une chasse organisée par des colons humains sur sa planète natale, elle n'a plus eu aucun contact avec sa meute éparpillée par les troupes de Gaïa après cela, et elle ne souhaite pas en avoir.


- Situation sociale -
Célibataire, fuyant les liens sous toutes leurs formes, récemment trahie par son ex-capitaine.

- Histoire -

J'ai peu de souvenirs de ma mère. Il me semble que c'était une Rakkuen pleine de vie et digne de son rôle de femelle Alpha. Elle était belle, avec une soyeuse crinière blanche dont j'ai semble-t-il hérité. J'aurais dû lui succéder lors de mes premières chaleurs, et le mâle qui m'aurait couverte aurait été un temps le mâle alpha de la meute. Pourtant mon père n'était pas un mâle dominant, il s'est même perdu au milieu des visages que j'avais pu croiser. Pourtant on m'avait raconté petite que c'était un grand Rakkuen solitaire s'étant laissé séduire par ma mère et prêté aux jeux de rivalité entre mâles à l'approche de son Cycle. J'étais fière de son sang coulant dans mes veines à l'époque, on disait tant de choses extraordinaires le concernant. Et puis, les grossesses multiples étant plus courantes chez nous, j'étais l'unique fruit de cette union inattendue. Cela m'avait conféré une certaine force.

Je grandis bien. J'étais douée à la chasse, plus intelligente que ma mère, et vite on me confia la charge de petits groupes de chasse. J'aimais réfléchir et explorer la forêt. J'aimais découvrir de nouveaux horizons et même les montagnes défendues par nos sages avaient commencé à m'attirer. Nous nous y étions risqué un jour, malgré les conseils des anciens. Les Rakkuens de mon âge me suivaient facilement, il aurait été bien malavisé de leur part de risquer de perdre mon affection à l'aube de mon premier cycle. Je profitais de leur docilité mais au milieu de cette journée de début d'automne nous avions croisé un groupe d'humains. Nous savions qu'ils s'étaient installés dans les montagnes, creusant son ventre pour en extraire des pierres-qui-brillent. Aucun de nous ne les appréciait particulièrement. Ces êtres sans poils ne respectaient rien mais jamais nous n'aurions pensé que cela irait aussi loin. De chasseurs, ils avaient fait de nous des proies. Ces humains-là avaient décidé de mettre en place une chasse sportive et pour cela rien ne leur avait semblé plus approprié que nous, les natifs de leur terre d'accueil. Quel impudence ! Nous nous étions défendu ! Mais leurs armes étaient plus fortes que les nôtres. Beaucoup des miens étaient morts sous mes yeux, d'autres avaient été réduits au rang d'animal de compagnie. Ils appelaient ça des "esclaves".

Je devais quitter Rakkuen. Il ne fallait pas que les humains me voient, or ils nous traquaient, et ma queue était trop caractéristique... Comme certaines espèces se rongent une patte lorsqu'ils sont pris au piège, j'avais pris la décision de me mutiler. Je m'étais rongé la queue, malgré la douleur. Je me rappelle avoir beaucoup souffert et gémis, pourtant j'avais continué jusqu'à voir l'appendice de fourrure blanche tâchée de sang gésir à mes pieds. J'avais hoqueté, dégoûtée par le sang et les poils qui avaient emplis ma bouche. Ma douleur avait longtemps continué à me lancer et j'étais restée des jours sans pouvoir me mouvoir. Mais cela était passé et mon corps plus solide que celui d'un humain m'avait permis de ne pas être soumise à une infection - qui m'aurait été fatale en de pareilles circonstances. Après un longue convalescence, j'avais enfin pu me lever, marcher, puis courir. J'avais beaucoup maigris et mes cheveux avaient commencé à tomber.

Je m'étais rétablie lentement, ma mutilation m'avait rendue gauche et mon équilibre avait été long à rétablir. Mais un jour, j'avais à nouveau confrontée aux humains. Alors que cela faisait maintenant quelques saisons que je passais en solitaire entre les forêts et les montagnes de Rakkuen, je m'étais faite prendre dans un piège à loup. Après un premier cri tant de douleur que de surprise, j'avais réussi à m'extirper du piège et à clopiner en entendant les chiens poursuivre ma piste. Malheureusement, sur trois pattes ils n'avaient pas mis longtemps à me rattraper. Lorsque les humains m'avaient vue ils avaient baissé leurs armes, l'air étonné de me trouver là. Moi javais tenu les chiens à l'écart, près du sol et montrant les crocs comme une bête apeurée. J'avais appris plus tard qu'ils m'avaient prise pour une humaine écartée des colons par une attaque de natifs ou abandonnée à cause de la famine, une enfant sauvage en somme. En attendant, ils m'avaient amenée à leur colonie, malgré ma mauvaise volonté. Ils avaient été patients, et même gentils à mon égard. Ils m'avaient hébergée, m'avaient appris à vivre parmi eux, j'avais appris leur langue, la lecture, la technologie à leur contact. Je pense qu'aucun de ces humains n'avait soupçonné mon appartenance à la race Rakkuen avant l'incident qui avait suivi cette période. En tout cas, eux m'avaient laissé un bon souvenirs.

Mais un incident m'avait empêchée de poursuivre cette vie. En effet ma route avait croisé un uniforme connu et exécré. La Coalition Gaia... J'avais gravé à jamais ce nom dans ma mémoire, c'étaient eux qui avaient porté secours à nos tortionnaires lorsque j'étais encore une fière Rakkuen. Mes hôtes les avaient accueillis à bras ouverts. Ils arrivaient sur la planète chargés de nourritures et de médicaments. Un médecin débarqué avec ces forces armées avait repéré ma frimousse nouvelle au sein de la colonie et avait voulu m'examiner. Il fallait semble-t-il passer une "visite médicale" et mes compagnons avaient tenté de m'y pousser. Le médecin avait fait mine de ne pas remarquer mon regard assassin et sauvage. Mes "camarades" lui avaient parlé des circonstances dans lesquelles ils m'avaient rencontrée. L'homme en blouse blanche avait posé le stéthoscope sur mon cœur et dès que je l'avais vu froncer les sourcils puis me regarder d'un drôle d'air, je m'étais dégagée vite de cette proximité désagréable. On avait bien tenté de m'immobiliser, je m'étais défendue avec ardeur, avais blessé un ou deux humains, puis déguerpi aussi vite que possible.

J'avais traversé la colonie à toute allure, m'étant déplacée avec vivacité sur mes quatre membres, j'avais entendu certains m'appeler et tenter de me calmer. Je n'en avais rien fait. J'avais couru longtemps encore. Les sirènes avaient retenti et m'avaient heurtée les oreilles. Les chiens avaient été lâchés, mais je n'étais pas blessée cette fois. Je connaissais même leur monde maintenant ! Eux ignoraient encore tant de choses de la terre les accueillant, la preuve ! ils ne savaient pas se soigner sans les cachets apportés par la Coalition. Ils se lamentaient à propos de leur planète natale, la "Terre", ils ressassaient leurs regrets de l'avoir quitter, ils n'avaient qu'à y retourner si elle leur manquait tant.

Au bout d'un moment je n'avais plus entendu les aboiements. Avaient-ils laissé tomber ? Les astres avaient faiblement éclairé la nuit calme, j'en avais profité pour me reposer et le matin venu je m'étais rendue en une autre colonie. J'avais l'opportunité de quitter Rakkuen aujourd'hui, j'en étais sûre. La coalition était venue ici aussi, je m'étais glissée au milieu des colons et avais observé de loin ces hommes en uniforme galonné. Alors que je songeais à me glisser en passagère clandestine en cette fin de journée, un colon avait parlé du dernier appel pour la navette en direction de Mars. J'avais saisi ma chance.

En quittant Rakkuen, un immense soulagement ainsi qu'une infime part de regrets m'avaient bouleversée. Pourtant je n'avais pas versé une larme, les Rakkuens ne pleuraient pas, seuls les humains le faisaient. J'en avais vu quelques uns larmoyer en quittant les leurs mais j'avais préféré partir m'isoler dans un coin du vaisseau. J'avais observé ce nouveau monde autour de moi. Les membres de la coalition parlaient la même langue que celle des colons de Rakkuen mais leur accent était différent. Certains avaient tenté de faire montre de sympathie envers moi, j'avais copié peu à peu leur accent plus lisse mais nos relations en étaient restée là pour l'instant.

Mars, Enduros, Fantine... J'avais parcouru ces planètes pendant huit ans. Je n'étais pas restée longtemps sur la première, j'y avais vite eu des problèmes avec la Coalition. Mes capacités étaient remontées aux oreilles de plus hautes instances et au fil de mes petits boulots je fus de plus en plus dévisagée, traquée, c'était très désagréable. Trois fois j'avais du trouver d'autres papiers et changer d'identité, me teindre les cheveux, les couper, les laisser pousser, mettre des lentilles. Pourtant ils m'avaient toujours retrouvée aux quatre coins de Mars. J'aimais apprendre, j'en avais soif. Mais j'étais douée au tir sur les cibles en mouvement, voilà ce qu'avait révélé mes tests d'aptitudes que nous avait fait passer la Coalition à notre arrivée. J'avais réussi à me soustraire à l'armée et ses tests qui n'en finissaient pas pour intégrer un atelier de "mise à jour". Ce garage se chargeait de restaurer les anciens appareils mais aussi de convertir d'anciennes technologies aux progrès plus récents. J'avais adoré cet endroit. J'y avais beaucoup appris et découvert une véritable passion avec ces techniciens. J'avais encore une fois été traquée, cette fois pour ces nouvelles compétences techniques. La Coalition n'avait pas mis si longtemps à faire le lien avec la tireuse qu'ils avaient débusquée tout droit sortie de sa Rakkuen natale. Le chef d'atelier m'avait trouvé un poste chez un de ses collègues à l'autre bout de la planète, lui travaillait en étroite collaboration avec Gaia mais cet homme qui allait devenir mon mentor était en mauvais termes avec eux. J'aurais du y être plus tranquille. On comprenait aisément pourquoi le marginal tenait la Coalition à bonne distance de son atelier. C'était un homme bourru et âgé, détenteur d'un vieux savoir qui tendait à ce perdre au milieu de toutes ces innovations adorées par ceux la recherchant. Il était dur, ne passait aucune erreur. Mais de mémoire, il avait été le seul à se moquer de ma véritable nature lorsqu'il l'avait découverte. En six mois avec lui, je crois que je n'ai jamais autant appris que durant ce temps où il m'offrit son savoir. Mais la Coalition m'avait retrouvée et même emmenée de force dans une de leur base. J'avais souris en sachant comment ils m'avaient baptisée : la Changeline. Cette fois ils avaient réussi à me faire passer l'ensemble de leurs tests. J'avais été fichée, scannée, classée. Welsemoy, Rakkuen, criminelle en sursit pour délit mineur, sans hybridation, tests tir sur les cibles en mouvement réussis, tests de survie réussis, tests de mémorisation réussis, technicienne de type B en mécaniques et technologies arriérées, technicienne de type C en technologies avancées.

Les tests finis, j'avais réussi à m'échapper pendant mon transfert vers je-ne-sais-quel-endroit où j'aurais été "plus utile". Sans perdre de temps, j'avais volé un vaisseau de type croisette et voyagé aussi vite que me l'avait permis le moteur un fois trafiqué jusqu'à Enduros. Là je m'étais cachée longtemps. La suie des mines couvrait chaque jour la repousse de mes cheveux blancs mais au bout de trois ans je n'avais pu me retenir, j'avais été apporter mon aide à des techniciens lors d'un coup de grisou qui avait endommagé une machine des plus importantes. Cela était vite remonté aux oreilles de la milice, puis de Gaia. Et la chasse avait recommencé. Une chance pour moi, j'avais été prise en affection par mes collègues au fur et à mesure. J'avais gardé de ma meute cet esprit de groupe, et mes aptitudes non encore écloses de femelle alpha avaient au moins le mérite de m'attirer vite une certaine cohésion autour de moi. La "voie pirate" résonnait dans leur cœur et les idées qu'elle véhiculait avaient commencé à me séduire. Mes "amis" m'aidèrent à quitter la planète, me procurant des faux papiers et me faisant embarquer sur une navette en direction de Fantine deux ans plus tard.

Ah, ce que j'avais pu haïr cette planète ! Ses odeurs avaient faillit me détruire l'odorat ! Je n'avais pas pu rester sur Fantine, je ne l'aurais pas supporté. Je m'étais faite engagée sur le premier vaisseau pirate dont j'avais entendu parlé et l'air recyclé de l'appareil m'avait presque paru agréable. Deux mois sur Fantine, c'était déjà trop. Ici au moins la Coalition ne me trouverait pas. Le mécanicien avait été ravi de me trouver comme assistante, d'au temps plus que j'avais comblé ses lacunes dans certains domaines. Le vaisseau s'en était vu renforcé et le capitaine m'en avait félicité. Comme il me l'avait expliqué, beaucoup de ses hommes apprenaient sur le tas ce qu'on leur demandait, mais le temps leur manquait pour se perfectionner, le terrain était leur seul professeur. Nous attaquions nombre de vaisseaux, le capitaine et son équipage luttait contre la dictature de Gaia. Mais moi je restais à bord lors des abordages, mes piètres talents de tireuse sur les cibles fixes à plus de quarante mètres m'y avaient contrainte. J'avais mis à profit ce temps pour faire des recherches sur ma passion pour la mécanique. Les ordinateurs du vaisseau étaient vraiment pratiques.

J'avais trouvé sur l'appareil un équilibre de vie qui ne pouvait vraisemblablement pas durer. Sept mois après avoir quitté Fantine pour cette vie de corsaire, notre vaisseau s'était vu abordé par un cuirassé des plus imposants, le Neo-Genesis. Machines sabordées, équipage capturé, je crois que la violence dont fit preuve cet équipage ennemie était égale à celle ayant marquée ma jeunesse sur Rakkuen. Notre vaisseau avait été détruit et le sort que l'on nous avait promis n'était pas des plus enviables. Le capitaine faisait route vers une planète m'étant inconnue et sur laquelle il disait que nous serions vendus comme esclaves. Mon capitaine avait tenté d'engager une négociation. Le capitaine du Neo-Genesis l'avait tué sans autre forme de procès. Nous ne valions pas plus que ce que nous étions : artilleurs, médecins, techniciens... Ensuite ils nous avaient enfermés.

Au bout de quelques heures, j'étais parvenue à ouvrir ces cellules aux parois à pulsions électromagnétiques. L'équipage désorganisé s'était regroupé derrière moi et nous avions alors tenté de nous échappés. La seule chose que nous y avions récolté était d'une horreur indéfinissable. J'avais vu mes camarades se faire humilier, torturer, tuer, sous mes yeux impuissants tandis qu'un être cruel me tenait par les bras et me forçait sans ménagement à les regarder souffrir. La colère avait grondé en moi mais je m'étais bridée pour ne pas la manifester. Il avait trouvé mon talent intéressant pour son vaisseau et s'était émerveillé de ne me voir verser aucune larmes même lorsqu'il m'avait laissée enfin libre devant les corps sans vie de mon ancien équipage.

Je l'avais haïs encore plus fort que la Coalition Gaia elle-même. Le Capitaine Saek, du Neo-Genesis, m'avait répugné plus qu'aucun autre humain. Pourtant j'étais devenue membre de cet équipage, que je l'avais voulu ou pas. On me surveillait étroitement, en particulier lorsque le Capitaine m'ordonna de remettre d'aplomb le moteur du vaisseau qui montrait des signes de faiblesse. J'avais pour le coup été émerveillée parce que j'avais trouvé au cœur du cuirasser. Le vaisseau était alimenté par une technologie que je n'avais jamais vu en vrai, c'était un vestige des premiers pas humains dans la recherche de production d'énergie perpétuelle. Un réacteur à fusion nucléaire ronronnait devant moi et je n'avais de cesse de le détailler avec des yeux pétillants.

Il était fastidieux de s'occuper d'une telle machine, de plus cela réclamait mille précautions. Au début les hommes de Saek me surveillaient, puis le capitaine les avait congédié pour prendre leur place. Il m'avait observé en silence, des heures et des jours durant. J'avais eu le temps de l'observer, l'expression "du coin de l’œil" prenant tout son sens avec moi, mais aussi de m'habituer à son odeur. Elle avait quelque chose de fort et rassurant lorsqu'il se tenait près du cœur de son appareil, alors qu'elle était horripilante dans tout autre contexte. Un jour il m'avait "invitée" dans ses quartiers (forcée à venir aurait été plus exacte), j'y était venue de mauvaise grâce mais son odeur du moment était aussi rassurante que près du noyau, j'aurais même dit qu'elle était...suave ? Ce soir-là il s'était ouvert en quelque sorte, il m'avait parlé des origines de du Neo-Genesis ainsi que des buts qu'il poursuivait. Cela avait été intéressant et j'avais vu le Capitaine sous un autre angle. Un instant il était des plus charmants, l'instant d'après c'était le pire homme de l'Univers.

Cette dualité avait quelque chose d'attirant qui m'énervait. C'est qu'en plus il m' "invitait" de plus en plus souvent... J'en étais venue à croire qu'il me faisait des avances. Je n'en étais pas loin jusqu'au jour où à l'aube de mes vingt-quatre ans, un nouveau cycle de chaleurs se déclara. Mes hormones avaient tendance à influencer les mâles et, si les Rakkuens y étaient les plus sensibles, ceux dont la race pouvait s'hybrider à la mienne pouvaient en ressentir les effets. J'étais dans ses quartiers ce soir-là et Saek se montra aussi réceptif qu'entreprenant à mon égard. C'était mon instinct qui parlait plus que des envies ou des sentiments. Pourtant Saek m'avait laissée en plan lorsqu'il avait découvert mon appendice. Il s'était fermé d'un coup et j'avais même eu peur qu'il n'attrape son pistolet abandonné non loin de là avec son pantalon pour en finir avec l'alien que j'étais.

J'avais préféré retourner travailler, les deux jours suivant je n'en avais pas dormi. La semaine suivante j'avais fini de réparer le réacteur et Saek n'était plus venu me voir. Lorsque je l'avais croisé à nouveau il ne m'avait pas appelée par mon prénom comme il le faisait pour tout l'équipage, il m'avait surnommée la Mutilée. Il l'avait dit avec un sourire en coin qui avait fait courir bien des rumeurs sur nous. Peu à peu il m'avait fait revenir dans ses quartiers, avait réengagé la conversation. Mais son odeur m'avait rendue méfiante, elle avait quelque chose de bizarre, comme s'il hésitait sur le sort à me réserver. Que désirait-il au fond ? J'étais une Rakkuen mutilée mais il m'avait désirée, j'avais l'impression qu'il ne savait plus où il en était par rapport à moi. Pour clore son débat, et mes hormones redescendues à un taux plus habituel, c'est moi qui avais pris la décision de me fermer à lui.

Cela ne lui avait guère plu, peu après il avait recommencé avec ses phases entre cruauté et bienveillance. Pourtant je ne lui avais cédé aucun pouce de terrain. J'étais fière et en pleine possession de mes moyens. Il avait tenté de me forcer la main une fois, ce n'était pas ce que j'attendais de lui ! Je l'avais mordu, sans y réfléchir. Oui, je m'étais attachée à lui, malgré ses travers, et ce qui avait suivit mon geste inconsidéré m'a brisée je crois. Aujourd'hui je n'en suis pas sûre. Il m'avait trainé à sa suite et baladée dans la moitié du Neo-Genesis pour m'enfermer dans une capsule d'animation suspendue. Ces bijoux servaient de navette de sauvetage, ils diffusaient un signal de détresse et mettaient les fonctions vitales en sommeil. Son visage s'était fait inexpressif, à la limite d'une sombre colère, alors qu'il m'attachait et branchait les différents appareils. J'avais hurlé et tenté de me débattre. Rien n'y avait fait. J'avais été incapable de déchiffrer l'expression de Saek lorsqu'il avait activé la capsule. Mon esprit avait sombré immédiatement...


Dernière édition par Welsemoy le Lun 19 Mai - 1:35, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remora
Pirate aguerri
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 18/01/2014
Localisation : Cherchez les ennuis et vous me trouverez.

Feuille de personnage
Camp: Arcadia
Rôle au sein du vaisseau: Générique
Ambition: En trouver une.

MessageSujet: Re: Welsemoy, alias la Changeline ou la Mutilée   Ven 16 Mai - 5:53

Ouiiiii ! Une autre Rakkuen (même si moi, je suis une hybride, mais chut) ! En tous cas, j'aime beaucoup ta fiche pour ke moment ! Bonne chance pour la continuer( et au passage, re-bienvenue !)

_________________
Super Admin: Red

"When I die, I want  Captain Harlock to lower me on my grave so he can let me down one last time/
Quand je serai morte, je veux que le Capitaine Albator soit celui qui mette ma tombe en terre, pour qu'il puisse me laisser tomber une dernière fois."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alphya-Ni
Chasseur de primes
avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 24/02/2014
Age : 17
Localisation : Dans un univers alternatif ou les licornes mangent des lapins.

Feuille de personnage
Camp: Neutre
Rôle au sein du vaisseau: Chasseur de prime
Ambition: Etre riche, tres riche.

MessageSujet: Re: Welsemoy, alias la Changeline ou la Mutilée   Ven 16 Mai - 17:29

WELCOME !!! Enfin une fille qui ma l air pas mal je suis content ( désoler Lyu-sama je ne voulais te vexer )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyu
Chef infirmerie
avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 18/01/2014
Localisation : À côté du frigo

Feuille de personnage
Camp: Arcadia, depuis maintenant jusqu'à ma mort.
Rôle au sein du vaisseau: Soigneuse
Ambition: Trouver la planque de chocolat du capitaine et la vider

MessageSujet: Re: Welsemoy, alias la Changeline ou la Mutilée   Ven 16 Mai - 18:17

Bon tout d'abord, je te re-souhaite la bienvenue officielle, tout ça ! =D

Ta fiche est tout simplement géniale, ton perso de même, équilibrée, intéressante, avec vraiment plein de possibilités.
Je vais te laisser finir ton histoire tranquillement, mais je tenais quand même à te le dire I love you

En fait, les seuls mots qui me viennent à l'esprit (à part Waaah, t'es douéee *-*), c'est des questions, et tu y aurais porbablement répondu dans ton histoire, mais je les pose tout de même x)

Est-ce que Gaia la connaît ? Est-ce que sa tête est mise à prix, est-ce qu'elle est recherchée ?

Et Pour quoi est-ce qu'elle se bat ? Pour l'anéantissement de Gaia ? Des humains en général ? Pour elle-même ?

_________________


Lyu/Ethan Campbell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maya
Conseiller
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 17/02/2014

Feuille de personnage
Camp: L'Arcadia
Rôle au sein du vaisseau: Conseiller
Ambition: Voir Red et Yama ensemble

MessageSujet: Re: Welsemoy, alias la Changeline ou la Mutilée   Sam 17 Mai - 5:15

ROOOH TROP BIEN UNE NEUTRE !!! !
Je voulais moi même jouer une neutre captive de l'arcadia qui à peur d'Alby ..
mais bref rien à voir Xx).. J'aime beaucoup ton personnage et reuh !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Welsemoy
Soldat
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 14/05/2014
Age : 23
Localisation : Base de la Coalition Gaia

Feuille de personnage
Camp: Ouvert à propositions
Rôle au sein du vaisseau: Aucun
Ambition: Retrouver la mémoire

MessageSujet: Re: Welsemoy, alias la Changeline ou la Mutilée   Dim 18 Mai - 17:19

Merci à toutes et à tous pour votre accueil !

Je pense avoir répondu aux questions de Lyu dans l'histoire.

Jouer une captive de l'Arcadia...pourquoi pas mais Alby me ferait pas peur è_é

Je pense que c'est bonnard et j'ai fini !

Encore merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remora
Pirate aguerri
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 18/01/2014
Localisation : Cherchez les ennuis et vous me trouverez.

Feuille de personnage
Camp: Arcadia
Rôle au sein du vaisseau: Générique
Ambition: En trouver une.

MessageSujet: Re: Welsemoy, alias la Changeline ou la Mutilée   Jeu 22 Mai - 7:20

Quand tu avais dis que tu allais écrire un pavé, je ne pensais pas que ça allait être autant ^^ ! En tous cas, j'aime beaucoup, on voit que tu as jetté un coup d'oeil dans l'encyclopédie Wink Pour moi, tout est bon. Mais peut-être que Lyu veut ajouter quelque chose ?
(au fait, désolée pour le retard, j'ai été pas mal occupée ces derniers temps -_-' )

_________________
Super Admin: Red

"When I die, I want  Captain Harlock to lower me on my grave so he can let me down one last time/
Quand je serai morte, je veux que le Capitaine Albator soit celui qui mette ma tombe en terre, pour qu'il puisse me laisser tomber une dernière fois."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Albator
Capitaine
avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 17/01/2014

Feuille de personnage
Camp: ...A votre avis ?
Rôle au sein du vaisseau: Capitaine
Ambition: ...

MessageSujet: Re: Welsemoy, alias la Changeline ou la Mutilée   Sam 24 Mai - 10:44

Non, c'est bon pour moi !
je valide, et je m'incline, tu auras sans doute bien plus de choses à apprendre à Red et moi que nous ne pourrons t'en apporter. J'espère que tu te plairas ici, un souhait pour ton rp d'intégration ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://voyages-de-larcadia.forumactif.fr
Welsemoy
Soldat
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 14/05/2014
Age : 23
Localisation : Base de la Coalition Gaia

Feuille de personnage
Camp: Ouvert à propositions
Rôle au sein du vaisseau: Aucun
Ambition: Retrouver la mémoire

MessageSujet: Re: Welsemoy, alias la Changeline ou la Mutilée   Sam 24 Mai - 20:49

Yaaaaaaaah ! Merci pour la validation  I love you Je vous aime !
On a toujours à apprendre x) et je suis trop contente d'être arrivée par ici Very Happy
Pour mon rp d'intégration j'hésite entre Ethan et Lily-Rose voire les deux xD qu'est-ce qui serait possible en rp ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily-Rose
Stratège
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 07/04/2014

MessageSujet: Re: Welsemoy, alias la Changeline ou la Mutilée   Sam 24 Mai - 21:10

Les deux me raviraient x) !
En fait, tout dépends quel genre de "méchants" tu veux rejoindre, Ethan est plutôt trempé politique, corruption, affaire de sous et autres, et il est dévoué à Gaia,
Lily-Rose travaille à son compte, gère la mafia, et est assassine, elle est plutôt... du genre à mettre la main au couteau et à faire tout ce qu'elle peut pour faire monter son porte monnaie ^^

L'un comme l'autre seraient ouverts aux rencontres avec Wel', je pense, Ethan serait sans doute moins réceptif s'il découvrait son origine de Rakkuen, mais ça reste un dragueur invétéré qui serait ravi de rencontrer une jolie fille, je pense x)
Il chercherait aussi probablement à la manipuler et à voir ce qu'il peut tirer d'elle pour son propre profit, à voir si tu as envie de rentrer dans ce jeu ^^ !

Lily se moque de savoir si tu es humaine ou quoi que ce soit tant que tu tiens un couteau dans le bon sens, et que tu n'essaies pas de voler son influence, ses sous -ou son Maître adoré ^^-
Une coopération entre les deux, peut-être ?

À toi de voir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Welsemoy
Soldat
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 14/05/2014
Age : 23
Localisation : Base de la Coalition Gaia

Feuille de personnage
Camp: Ouvert à propositions
Rôle au sein du vaisseau: Aucun
Ambition: Retrouver la mémoire

MessageSujet: Re: Welsemoy, alias la Changeline ou la Mutilée   Dim 25 Mai - 7:54

Que donnerait une coopération entre les deux ?

Welsemoy va avoir des souvenirs confus les premiers jours de son réveil, avec des réactions brutes et plus qu'instinctive. Ce serait facile de lui mettre de mauvaises idées dans la tête. Mais elle va surtout vouloir se venger de Saek, et avec lui tout son équipage, et là c'est plus de la Coalition et donc d'Ethan dont elle aura besoin (le Neo Genesis veut détruire la Terre sous ses airs de pilleur sanguinaire) mais si elle veut atteindre le Capitaine personnellement c'est le savoir de Lily-Rose qui lui sera utile. Aaaaah, cruel dilemme T.T
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily-Rose
Stratège
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 07/04/2014

MessageSujet: Re: Welsemoy, alias la Changeline ou la Mutilée   Dim 25 Mai - 10:37

On peut faire ça avec Ethan dans un premier temps, si tu veux, son influence et son pouvoir, de plus, vu sa fonction, il est logique qu'il chasse un vaisseau si ce dernier cherche la destruction de la Terre, et il obtiendra la capture et la torture de Saek sans problème. En revanche, il s'arrêtera là ou commence la justice (autrement dit, le jugement de celui-ci si jugement il y a), et à ce moment, on pourra embrayer avec Lily pour... accélérer le jugement, et que Wel' puisse se venger ^^

Les deux sont frères et soeurs et se côtoient beaucoup, le passage de l'un à l'autre, ou la coopération avec les deux ne devrait pas poser de soucis. Et ça laissera un peu de temps à Lily, qui est pour le moment en prison, et va faire un séjour sur l'Arcadia avant de revenir sévir sur Mars x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Welsemoy
Soldat
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 14/05/2014
Age : 23
Localisation : Base de la Coalition Gaia

Feuille de personnage
Camp: Ouvert à propositions
Rôle au sein du vaisseau: Aucun
Ambition: Retrouver la mémoire

MessageSujet: Re: Welsemoy, alias la Changeline ou la Mutilée   Dim 25 Mai - 21:40

Ouki doki ! Ça me va ! Quand Wel en aura marre d'Ethan et qu'elle croisera la route de Lily-Rose elle en profitera pour s'en détacher un peu alors ? (Il sera pas content xD) Si ça te va, je commence à écrire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyu
Chef infirmerie
avatar

Messages : 151
Date d'inscription : 18/01/2014
Localisation : À côté du frigo

Feuille de personnage
Camp: Arcadia, depuis maintenant jusqu'à ma mort.
Rôle au sein du vaisseau: Soigneuse
Ambition: Trouver la planque de chocolat du capitaine et la vider

MessageSujet: Re: Welsemoy, alias la Changeline ou la Mutilée   Lun 26 Mai - 15:10

Tout me va, on verra bien où on va ! x)
Vas-y, je te laisse ouvrir !

_________________


Lyu/Ethan Campbell
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Welsemoy
Soldat
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 14/05/2014
Age : 23
Localisation : Base de la Coalition Gaia

Feuille de personnage
Camp: Ouvert à propositions
Rôle au sein du vaisseau: Aucun
Ambition: Retrouver la mémoire

MessageSujet: Re: Welsemoy, alias la Changeline ou la Mutilée   Lun 26 Mai - 22:58

Et voilà ! Posté ! Que l'aventure commence !

Confinement exigé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faun
Scientifique
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 15/03/2014
Localisation : Dans un monde merveilleux

Feuille de personnage
Camp: celui de la vérité
Rôle au sein du vaisseau:
Ambition: Découvrir ce qui se cache derrière Gaïa et ce qu'est vraiment la Terre actuellement

MessageSujet: Re: Welsemoy, alias la Changeline ou la Mutilée   Mar 27 Mai - 13:00

Bienvenue sur le fow' ! (Un peu tard, mais il n'est jamais trop tard pour bien faire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Welsemoy
Soldat
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 14/05/2014
Age : 23
Localisation : Base de la Coalition Gaia

Feuille de personnage
Camp: Ouvert à propositions
Rôle au sein du vaisseau: Aucun
Ambition: Retrouver la mémoire

MessageSujet: Re: Welsemoy, alias la Changeline ou la Mutilée   Mar 27 Mai - 19:14

Merchi, Faun ! Mieux vaut tard que jamais Wink
Nos persos risquent de se croiser bientôt (si tu veux bien Smile)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Welsemoy, alias la Changeline ou la Mutilée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Welsemoy, alias la Changeline ou la Mutilée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrestation du chef de gang William Baptiste alias "Ti
» Le survivant, alias Harry Trouble
» Stressed Eric alias Eric la panique [Télé/Série animée]
» Ron Weasley alias John Bakloren
» Ororo Munroe alias Tornade | Underco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les voyages de l'Arcadia :: Archives :: Fiches personnages archivées-
Sauter vers: