Les voyages de l'Arcadia

2970. Alors que la coalition Gaia tente de préserver la Terre, un vaisseau refuse de se soumettre à son autorité, et fonde alors la résistance. Forum de Rôle Play (rpg) sur l'Univers d'Albator. Venez écrire avec nous !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La vengeance est un plat qui se partage... [pv Ethan et Lyly]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Remora
Pirate aguerri
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 18/01/2014
Localisation : Cherchez les ennuis et vous me trouverez.

Feuille de personnage
Camp: Arcadia
Rôle au sein du vaisseau: Générique
Ambition: En trouver une.

MessageSujet: La vengeance est un plat qui se partage... [pv Ethan et Lyly]   Ven 30 Mai - 10:33

Si elle en croyait ses calculs, cela faisait deux ou trois jours qu'elle était enfermée ici et elle en avait marre. Déjà, le simple fait qu'elle se soit mise au calcul pour tromper son ennui était un bon indicateur de son désoeuvrement.
Pourtant, allongée à plat ventre sur le sol de la chambre, ses chaussures et sa veste enlevés, chantonnant légèrement une chanson dont elle ne se souvenais plus du nom, on aurait put croire qu'elle était une adolescente banale qui rêvassait dans sa chambre s'il n'y avait pas...le collier. La jeune hybride n'avait , auparavant, jamais pensé qu'il soit possible de haïr un objet. Puis son chemin avait croisé celui d'Ethan Campbell. Et sa vision du monde avait quelque peu changé depuis cet incident.
Au début, Red avait crié, frappé et s'était débattue mais elle s'était vite rendue compte que c'était inutile. De plus, en agissant ainsi, elle donnait raison à son adversaire et lui montrait qu'il avait réussit à atteindre sa fierté. Et ça, c'était hors de question.
C'est pour cela que la jeune femme avait opté pour une autre stratégie. Elle agissait à présent comme si elle se moquait complètement du collier et de son enfermement, alors qu'en réalité, elle brûlait d'envie de détruire la chaîne qui l'entravait, de s'enfuir (et coller au passage son poing sur la jolie figure de Campbell) et de retourner sur l'Arcadia. Et surtout, de retrouver des gens qu'elle appréçiait : Lyu, Yattaran, Kei, Masu et même le capitaine, tiens ! Et surtout, retrouver un certain brun avec lequel elle devra avoir une petite discussion quand elle rentrera. Enfin, si elle rentre un jour...

*C'est pas le moment de déprimer, Red ! Il faut y croire ! T'es trop pessimiste ma vieille...*

Soudain, elle entendit le bruit caractéristique de l'acsenceur qui s'ouvre. Puis de bruits de pas dans l'entrée. Pas gênée pour un sous, elle continua de chantonner :

-This is the song that never ends, Yes it goes on and on my friend, Some people start singing it not knowing what it was, And they'll continue forever just because, This is a song that never ends...

[À toi de jouer, ma chère sadique...]

_________________
Super Admin: Red

"When I die, I want  Captain Harlock to lower me on my grave so he can let me down one last time/
Quand je serai morte, je veux que le Capitaine Albator soit celui qui mette ma tombe en terre, pour qu'il puisse me laisser tomber une dernière fois."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ethan Campbell
Stratège
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 25/02/2014

Feuille de personnage
Camp: Du bon côté, assurément
Rôle au sein du vaisseau: beau gosse absolu
Ambition: Immense !

MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se partage... [pv Ethan et Lyly]   Ven 30 Mai - 15:50

Entrant dans son bureau en sifflotant, satisfait de sa journée, Ethan envoya voler sur son bureau la pile de dossier qu’il avait en main. La commande auprès de l’entreprise de construction concernant les foreuses s’annonçait bien, il avait déjà réussi à obtenir de notables avantages.
Pourtant, le chef de ladite entreprise était un homme, et plutôt bien baraqué. Pas du tout son genre. Pourtant, ce genre de gens avaient souvent des faiblesses marquées, et Ethan avait résolu le souci en l’invitant à une soirée ultra-branchée donnée dans un quartier huppé.
le gérant ravi lui avait fait une remise de quarante pourcent sur le coût de la main d’oeuvre. Plus qu’à aller négocier sur une planète manière pour le coût des matériaux, et il pourrait aller faire quelques trous sur Terre.

Il se laissa tomber plus que ne s’assit sur son fauteuil, et demanda à ses secrétaires de renvoyer toutes ses visites pour la prochaine heure. Oui, il était d’excellente humeur, et il lui fallait au moins ça, avec ce qu’il se préparait à affronter.

Il abandonné l’idée d’être gentil avec Red. Il aurait voulu, voulu négocier avec elle, lui expliquer, lui montrer. Mais plus têtu que cette mule ambulante, c’était la mort. Il en avait mare d’essayer de se plier en quatre pour lui plaire, c’était peine perdue de toute façon.

Il abandonna sa veste trop militaire pour une chemise pour confortable, et ne prit même pas la peine d’emmener quelque arme que ce soit. De toute façon, la torture n’y changerait rien, et s’il n’arrivait pas à la faire parler simplement en discutant avec elle, ce n’était pas de lui taper dessus qui allait lui délier la langue.

Il s’engagea dans l’ascenseur, et déboucha dans la chambre, s’appuyant contre l’encadrement de la porte.

-On aurait pu aller dîner au meilleur restaurant du coin, manger du saumon, des pâtes et des brownies au chocolat autour d’une bouteille de vin. Mais tu vois, vu que ni toi, ni moi n’en avons envie. Alors si tu pouvais te taire et essayer de coopérer cinq minutes, ce serait trop de demander ?

Red était libre dans trois jours, s’il tenait sa promesse. À vrai dire, il mourrait d’envie de la passer par la fenêtre maintenant, et de la voir voler jusqu'à l’Arcadia.
Dès fois que les Rakkuen volent, en plus d’être pénibles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remora
Pirate aguerri
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 18/01/2014
Localisation : Cherchez les ennuis et vous me trouverez.

Feuille de personnage
Camp: Arcadia
Rôle au sein du vaisseau: Générique
Ambition: En trouver une.

MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se partage... [pv Ethan et Lyly]   Ven 30 Mai - 22:51

[Les Rakkuens je ne sais pas, mais j'ai entendu dire qu'un certain Ethan Campbell connaissait le secret des oiseaux x) ]

-This is the song that doesn't end, Yes, it goes on and on my friend, Some people started singing it not knowing what it wa-

Red était perdue dans ses pensées ( ou plus précisement, sa magnifique chanson) quand une voix la ramena sur terre(enfin, plutôt sur Mars, en l'occurence) :

-On aurait pu aller dîner au meilleur restaurant du coin, manger du saumon, des pâtes et des brownies au chocolat autour d’une bouteille de vin. Mais tu vois, vu que ni toi, ni moi n’en avons envie. Alors si tu pouvais te taire et essayer de coopérer cinq minutes, ce serait trop de demander ?

La jeune femme releva la tête pour regarder son interlocuteur. Il semblait aussi exaspéré qu'elle de leur lutte, ce qui l'étonnait un petit peu. Elle était pouvait donc être butée à ce point ?

-Coopérer ?

Sa voix était moins audible que d'habitude. Agacée de devoir relever la tête pour voir à qui elle parlait, elle sauta sur ses pieds et croisa les bras sur sa poitrine, comme signe de défense (mais malgré cela, elle était plus petite que lui, ce qui n'était vraiment pas juste).

-Et ça veut dire quoi pour vous "coopérer", Lieutenant Campbell ?

Étrangement, quand c'était elle qui le prononçait, le nom sonnait comme une insulte.

-Au moins, ça serait une bonne idée de mettre ça au clair, non ? Parce que je ne crois pas que nous ayons ni la même vision, ni la même définition de ce mot...

Elle s'était efforcé de ne pas se mettre en colère et parler posémment. Mais elle commençait à en avoir assez de cette comédie grotesque. Il était temps de mettre les choses au point.

_________________
Super Admin: Red

"When I die, I want  Captain Harlock to lower me on my grave so he can let me down one last time/
Quand je serai morte, je veux que le Capitaine Albator soit celui qui mette ma tombe en terre, pour qu'il puisse me laisser tomber une dernière fois."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lyly la sanguinaire
Capitaine
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 23/03/2014
Age : 38
Localisation : sur mon vaisseau

MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se partage... [pv Ethan et Lyly]   Sam 31 Mai - 10:06

je faisait route pour la planète mars car j'avais un conte a régler avec une certes personne , j'arriva enfin en vue de cette maudit planète ou je posa mon vaisseau dans une crevasse a labrit de leur radar . quand a moi j'enfila une sur cape qui me cacher le corps et mon visage , et me voilà parti en direction de la ville que je traversa sans trop de problème me cachant des soldat de temps a autre pour ne pas me faire prendre . j'arriva enfin devant le QG de cette coalition , et je me faufila entre de relever de garde . encore une chance que mon second m'avais fabriquer un brouilleur de sécurité se qui me laisse indétectable a .

mais voilà plus que j'avance dans ses maudit couloir plus la sécurise et renforcer , mais casse la tienne cela ne vas pas m'arrête pour au temps j'ai une vengeance a accomplir . bien sur je tire sur les caméra tout en tue-an des soldat avec une t'elle sauvagerie que c'est maudit soldat ne faisait pas le poids contre moi , et voilà que l'alarme se déclencha mais j'en est que faire je continu mon chemin en massacrant des soldat sur mon passage .

je suis guide par mon second qui lui a réussi a rentre dans les plant de la coalition
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espace-the-harlock.forums-rpg.com/
Ethan Campbell
Stratège
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 25/02/2014

Feuille de personnage
Camp: Du bon côté, assurément
Rôle au sein du vaisseau: beau gosse absolu
Ambition: Immense !

MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se partage... [pv Ethan et Lyly]   Sam 31 Mai - 10:29

Ethan la bouscula pour qu’elle tombe à la renverse sur le lit. Il détestait son air effronté, il détestait ses yeux colériques et sa bouille pleine de fierté pour une gamine si jeune.
De manière générale, il détestait qu’on lui tienne tête.

-Arrête de jouer à la maligne, ce serait déjà une coopération sympa. Tu veux que je te traite en grande, en... humaine ? Alors comporte toi déjà comme telle !

Le mot lui écorchait les lèvres. Jamais une demi n’aurait dû avoir les mêmes droits qu’un humain pur. Ces histoires d’hybridations... Le faisaient trembler. Quelle ignominie !

-Je doute que ce collier t’enchante particulièrement ? Alors arrête de jouer aux idiotes, arrête de montrer les crocs comme un chien quand je viens te voir, arrête de faire semblant d’être une gamine bornée !

Il s’assit sur le lit, de l’autre côté, lui tournant le dos.

-Je voulais juste t’aider, moi. Je me doute bien que tu es une Rakkuen, tu as été persécutée, tout ça ? Allons, pour devenir pirate, comme ça, il s’est passé quoi, tes parents ont été exécutés ? Personne ne t’aime, tu es malheureuse et détestée ?

Il s’appuya sur les coudes, le regard toujours perché dans la fausse atmosphère de Mars.
Le bruit de la sirène d’alarme lui fit froncer les sourcils, et il se leva pour aller chercher une ordinateur portable dans la pièce adjacente, qu’il ouvrit, affichant les carte sur ses genoux.
Quelqu’un, entré par effraction, rentrait dans les couloirs en shootant méthodiquement toutes leurs caméras. Des soldats avaient normalement été envoyés, et il ferma son écran sans laisser Red y jeter un oeil.

-Je me moque pas mal de toi. Ce que je veux, c’est que les Hommes puissent rentrer sur Terre. Et pour ça, il nous faut la matière noire, il faut qu’on la comprenne. Alors oui, si tu veux, on va se manger un plat de spaghetti bolognaise dans la rue d’à côté et on discutte, mais pour ça, il faudrait que je te fasse confiance.

Il se retourna pour la fixer dans les yeux.

-T’as vu comment tu te comportes ? Comment tu veux que ce soit le cas ?

Un hologramme synthétisé apparut soudain dans la pièce. Okita.

-Ordre à tous les gradés, une évacuation est demandée par mesure de sécurité. Des pelotons de cinq hommes passeront vous encadrer à la sortie de votre bureau dans cinq minute à partir de ce message.

Ethan soupira d’agacement, ce n’était vraiment pas le moment.

-Bouge, grogna-t-il, on s’arrache. De toute façon, je devais repasser chez moi.

À contrecoeur, il déverrouilla son collier, et menotta son propre poignet au sien.

Des fois que de folles envies d’évasion la prenne dans le couloir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remora
Pirate aguerri
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 18/01/2014
Localisation : Cherchez les ennuis et vous me trouverez.

Feuille de personnage
Camp: Arcadia
Rôle au sein du vaisseau: Générique
Ambition: En trouver une.

MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se partage... [pv Ethan et Lyly]   Sam 31 Mai - 23:40

Red avait laissé le gradé la pousser sur le lit. Si elle l'avait voulu, elle aurait put facilement éviter l'humain, bien moins rapide qu'elle, et peut-être en profiter pour riposter au pasage. Mais la jeune fille n'avait pas envie d'en venir aux mains avec Campbell. Et puis, ça n'aurait rien changé à sa situation...

-Arrête de jouer à la maligne, ce serait déjà une coopération sympa. Tu veux que je te traite en grande, en... humaine ? Alors comporte toi déjà comme telle !

Ele ne gratifia même pas cette remarque d'une réponse. Pourquoi se comporterait-elle comme quelqu'un qu'elle n'était pas ? Elle avait déjà essayé et cela n'avait pas marché. Donc elle ne voyait pas l'intérêt de renouveler l'expérience.
La jeune fille écoutait le gradé sans vraiment chercher à retenir ce qu'il disait. En fait, elle trouvait que le "sermon" que lui faisait le blond ressemblait un peu trop à une parodie grotesque de scène de ménage.[1] Ce qu'il pouvait être Drama Queen tout de même... Comme si c'était de sa faute à elle si elle n'avait pas envie de sacrifier ce qui lui tenait actuellement lieu de foyer pour les beaux yeux d'un inconnu qui ne la respectait même pas. Si il avait besoin de se plaindre, il n'avait qu'à aller voir une de nombreuses filles qui craquaient pour lui et pleurer dans ses jupes "parce que c'est trop injuste de ne pas pouvoir manipuler les gens sans se faire traiter de c*****d insensible".
Soudain, l'alarme sonna, la tirant de ses pensées très peu flatteuses à l'égard de son gêolier. Elle vit d'ailleurs celui-ci chercher un ordinateur pour regarder quelque chose qu'elle n'eut malheureusement pas le temps de distinguer car il ferma l'objet en question avant.

-Je  me moque pas mal de toi. Ce que je veux, c’est que les Hommes puissent rentrer sur Terre. Et pour ça, il nous faut la matière noire, il faut qu’on la comprenne. Alors oui, si tu veux, on va se manger un plat de spaghetti bolognaise dans la rue d’à côté et on discute, mais pour ça, il faudrait que je te fasse confiance.
T'as vu comment tu te comportes ? Comment tu veux que ce soit le cas ?

Là, par contre, elle n'était pas d'accord. Elle avait été plutôt calme pour le moment et s'était même retenue à plusieurs reprises de lui sauter à la gorge,ce qui aurait été tellement plus facile pour elle. En plus, elle n'avait même pas fait de blagues sur les blonds(es) alors que c'était vraiment tentant. Elle allait expliquer le fond de sa pensée à ce petit crétin imbu de lui-même quand elle fut coupée par l'hologramme :

-Ordre à tous les gradés, une évacuation est demandée par mesure de sécurité. Des pelotons de cinq hommes passeront vous encadrer à la sortie de votre bureau dans cinq minute à partir de ce message.

Oh, pas bon signe tout ça. Il devait se passait quelque chose de grave. Grave du genre: attaque pirate, par exemple. Du moins, la jeune hors-la-loi l'espèrait fortement.

-Bouge, on s'arrache. De toutes façons, je devais repasser chez moi.

Red se laissa menotter sans trop faire d'histoires. Après tout, le lieutenant semblait contrarié et tout ce qui pouvait le contrarier la réjouissait incroyablement. Ils prirent l'ascenceur ensemble dans un silence assez pesant qui résumait pourtant assez bien leurs discussions.
Ils arrivèrent dans le bureau d'où ils sortirent pour se faire accueillir par un grouoe de cinq soldats, tous impeccables dans leur uniforme marron très moche. En plus, ils se mirent tous au garde-à-vous en voyant le gradé, donnant l'impression qu'ils venaient de se prendre un coup de matraque électrique collectif. Du moins, c'est ainsi que l'ex-soldat voyait les choses.
Le regard de l'un des soldat se posa sur elle et elle lui répondit par unpetit sourire amusé, comme si il était parfaitement normal pour une gamine de son âge de se balader dans une base de la coalition pieds nus et menottée à un lieutenant. On voyait ça tous les jours, non ?
L'homme préfèra ne pas faire de remarque et se tourna plutôt vers son supérieur:

-Lieutenant Campbell ? Nous avons ordre de vous escorter en lieu sûr. Veillez me suivre, s'il vous plaît.

[1: le pire, c'est que l'impression générale du post, pour moi, ressemblait àune scène de ménage. Avec Ethan qui reproche à Red de ne pas être assez "gentille" avec lui et Red...qui s'en fous ^^' ]

_________________
Super Admin: Red

"When I die, I want  Captain Harlock to lower me on my grave so he can let me down one last time/
Quand je serai morte, je veux que le Capitaine Albator soit celui qui mette ma tombe en terre, pour qu'il puisse me laisser tomber une dernière fois."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lyly la sanguinaire
Capitaine
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 23/03/2014
Age : 38
Localisation : sur mon vaisseau

MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se partage... [pv Ethan et Lyly]   Dim 1 Juin - 11:35

j'arrive devant un couloir ou j'entend des voie de soldat " tien tien " je fonce vers se couloir et voilà que je tombe sur cinq soldat bien arme qui eux se retourne vers moi , je les regarde cruellement car j'allais en faire un massacre si me fonce dessus . je marche d'un pas sanglant vers eux et comme je laver présume il me fonce dessus et en moyen de temps qu'il faut le dire je les massacra sauvagement devant les yeux de la personne que je recherche , quand a moi je reste cacher sous mon capuchons qui cache mon visage . je le regarde ainsi que la fille qui se trouve avec lui et qui elle et menotte ,

-je vous est enfin trouver misérable chien de Campbell

ma voie et très sanglante , je marche vers lui je peut sentir sont regard sur moi . est le voilà qu'il porte sa main a sa ceinture pour je ne ses quoi faire , je lui tire dessus

-misérable chien si j'étais toi je ne tenterais rien si tu ne veux pas te retrouver avec le coeur arracher

il dois surement se pose des question de qui je suis vue qu'ont ne voie pas mon visage , mais ma voie dois surement lui dire quelque chose aller savoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espace-the-harlock.forums-rpg.com/
Ethan Campbell
Stratège
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 25/02/2014

Feuille de personnage
Camp: Du bon côté, assurément
Rôle au sein du vaisseau: beau gosse absolu
Ambition: Immense !

MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se partage... [pv Ethan et Lyly]   Dim 1 Juin - 19:05

Ethan sourit amèrement.

-Tu vois ? Même quand j’essaie d’être sympa, tu te moques ouvertement de moi. Comment tu veux que quelqu’un puisse t’apprécier si le seul truc que tu sais faire, c’est de pas être d’accord avec les autres juste pour pouvoir faire la fière ?

Il se leva, tendant la chaîne. Il n’était pas sûr que ce soit une super idée de sortir menotté avec Red, rapport aux caméras, aux paparazzi, et autres.
Mais il pouvait parier la bonne moitié de sa fortune que la jeune fille, même si elle ne se faisait pas la belle, allait au moins tout faire pour lui pourrir la vie, et vu qu’ils allaient devoir marcher dans la ville, c’était même pas la peine d’y penser.
Heureusement pour lui que l’hybride, même si elle ne le suivait probablement pas de gaieté de coeur, avait l’air plutôt pressée de quitter la suite. À la porte, Ethan emboîta le pas aux cinq gardes venus le chercher.
Il n’était pas convaincu de l’utilité de cette évasion, qui allait surtout faire perdre beaucoup de temps à tous les dossiers en cours. Certes, l’alerte avait été donnée dans le bâtiment, mais c’était probablement un voleur indépendant, ou un assassin en chasse. Il doutait fort que le contrat soit sur sa tête, et ce malgré l’absence de Lily-Rose pour veiller au grain, et de toute façon, il ne conservait aucun objet de valeur dans son bureau depuis qu’un voleur déguisé en femme de ménage lui avait subtilisé une bague estimée par un chèque à six chiffres.
Ils remontaient les couloirs en silence, solidement encadrés. Soudain, dans un bruit de coup de feu, la caméra juste au dessus d’eux explosa en une myriade d’étincelles dorées. Ethan sursauta. Ça, c’était très, très, très mauvais.

Une silhouette se découpa dans la lumière des néons, et rien qu’à la tête de la cape et du col ridicule, il devina un pirate.
Pourquoi les pirates ressentaient-ils toujours le besoin irrépressible de se vêtir de noir, de rouge, d’une combinaison en cuir et d’une cape assortie. ils avaient loupé l’apparition de la haute couture ou quoi ?
Le temps que lui viennent ces conclusions esthétiques, les soldats de son équipage avaient bondu depuis un moment déjà, se ruant en avant comme les espèce de boeufs qu’on leur apprenait à être.
Ils n’étaient pas en armure, vu la vitesse avec laquelle l’évacuation avait été mise en place, mais bien armés.
À la carrure, leur adversaire était une femme, et même plutôt jeune. Bien armés, au lieu de la tirer à distance, l’intégralité de l’équipe lui fonça dessus avec une grace bovine, leurs épées brandies pour passer directement à la phase du corps à corps.
Vu la vitesse à laquelle il se firent découper, le lieutenant déglutit avec difficulté, se demandant pourquoi diable il n’avait pas eu la super idée de sortir avec une combinaison intégrale ce jour-là.


-Je vous ai enfin trouvé misérable chien de Campbell !
-Quoi ? je vous arrête tout de suite, c’est un peu fort. De une, vous débarquez ici sans demander la permission, ce qui est tout de même très malpoli si vous voulez mon avis, et de deux, le seul chien ici, c’est elle, j’ai les analyses génétiques à l’appui si vous me croyez pas !

Le vouvoiement lui était venu naturellement, sans doute dû au fait que la femme avait une arme à feu dans la main, et que même s’il pouvait pas s’empêcher de faire de l’humour, la mettre en colère tout de suite n’était pas une bonne idée.

De toute façon, vouvoiement ou pas, la pirate n’attendit pas la fin de sa phrase pour marquer son désaccord de manière plutôt appuyée, et tirer dans la main qu’il portait à sa ceinture, l’informant ainsi de manière plutôt très claire qu’elle ne voulait pas qu’il sorte son téléphone pour appeler des secours.
Grognant, parce que la balle avait filé entre deux de ses doigts, arrachant au passage la peau de son index et que ça faisait tout de même très mal, il répliqua :

-J’aimerais que tu arrêtes de me traiter de chien alors qu’on ne se connaît pas. Retire ton masque, et ensuite on discute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remora
Pirate aguerri
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 18/01/2014
Localisation : Cherchez les ennuis et vous me trouverez.

Feuille de personnage
Camp: Arcadia
Rôle au sein du vaisseau: Générique
Ambition: En trouver une.

MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se partage... [pv Ethan et Lyly]   Lun 2 Juin - 8:20

Red avait sentit la femme pirate arriver bien avant de la voir venir. En même temps, l'odeur de sang humain, c'était plutôt fort, donc si elle n'avait rien sentit, ça aurait été bizarre. Pourtant, elle ne dit rien. Comme si on allait l'écouter de toutes façons...
Elle fut passablement dégoutée par les méthodes de l'autre femme quand elle la vit découper les soldats. Elle eut même une petite pensée pour les pauvres victimes qui n'avaient pas eut la présence d'esprit de profiter de leur avantage et de tirer avant de foncer comme des bourrins.

*En tous cas, on a affaire à une cliente sérieuse. Pourquoi je n'ai pas d'armes ? Je ne peux rien faire, là*

-Je vous ai enfin trouvé misérable chien de Campbell !
-Quoi ? je vous arrête tout de suite, c’est un peu fort. De une, vous débarquez ici sans demander la permission, ce qui est tout de même très malpoli si vous voulez mon avis, et de deux, le seul chien ici, c’est elle, j’ai les analyses génétiques à l’appui si vous me croyez pas !
-Humpf !

Un chien ? Elle ? Et puis quoi encore ? Les Vampires étaient des sangsues et les humains des singes ? Les Rakkuens étaient proches des loups, pas des chiens ! Nan mais oh !
Elle vit la balle toucher Campbell et ne put retenir une grimace. Elle n'avait pas envie de se retrouver dans un conflit qui ne la regardait pas, juste à cause d'un malentendu.

-Misérable chien si j'étais toi je ne tenterais rien si tu ne veux pas te retrouver avec le coeur arraché !

Rien que ça.

-J’aimerais que tu arrêtes de me traiter de chien alors qu’on ne se connaît pas. Retire ton masque, et ensuite on discute.

Ça, c'était ce que Red appelait de la diplomatie. Enfin presque. Apparemment, la femme pirate n'avait pas l'air trop d'accord. Par prudence, la jeune hybride recula d'un pas, discrètement.

-Eh bien, on est pas dans la mouise, marmonna-t-elle, toujours aussi optimiste.

_________________
Super Admin: Red

"When I die, I want  Captain Harlock to lower me on my grave so he can let me down one last time/
Quand je serai morte, je veux que le Capitaine Albator soit celui qui mette ma tombe en terre, pour qu'il puisse me laisser tomber une dernière fois."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lyly la sanguinaire
Capitaine
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 23/03/2014
Age : 38
Localisation : sur mon vaisseau

MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se partage... [pv Ethan et Lyly]   Lun 2 Juin - 10:41

je regarde ce chien qui me demande de retirais mon capuchon e ma tête , se qui me fit souris alors je vie se qu'il me demanda je retira mon capuchon de ma tête se qui dévoilà mon visage cacher par ma moiter de masque . mon souris en disais long sur mon intention que j'en vie la fille reculer d'un pas en arrière , de plus il voulais que j'arrête de l’insulter de chien se qui me fit rigoler cruellement . je retira pour la premier fois mon masque en cuire devant cette personne ,

la je le vie reculer et devenir blanc de peur devant moi mon regard avais changer d'un coup il étais devenu encore plus sanglant .

-alors aurais tu vue un fantôme campbell

je rigoler dire rire sanglant , et je remis mon masque sur mon visage . je regarda la jeune fille qui se trouva avec lui elle étaient devenu blanche elle aussi .

-tu me reconnais j'esper maudit chien , car c'est toi qui a fait tuer ma soeur

je le voie reculer devant moi j'ai l'impression que je lui fait vraiment peur , j'ai envie de le faire souffrir a petit feu mais sur tout très lentement sans trop me presser et tout sa ont pouvez le lire sur mon visage . je tira dans les menotte qui était relier a se campbell , et je le poussa vers sont bureau ou je referme la porte derrière moi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espace-the-harlock.forums-rpg.com/
Ethan Campbell
Stratège
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 25/02/2014

Feuille de personnage
Camp: Du bon côté, assurément
Rôle au sein du vaisseau: beau gosse absolu
Ambition: Immense !

MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se partage... [pv Ethan et Lyly]   Lun 2 Juin - 14:31

Le lieutenant pouvait tout de même être très reconnaissant avec Red, du fait qu’elle n’avait pas profité de son moment d’absence pour lui balancer son pied dans les tibias ou son poing dans la figure.
Ah, et accessoirement du fait qu’elle ne s’était pas non plus mise à paniquer alors qu’il y avait juste une tireuse armée en face d’elle, ce qui confirmait plus ou moins définitivement qu’elle était aussi pirate, même si de toute évidence pas du même vaisseau. Elle eut juste un léger mouvement de recul, signe qu’au moins, elle tenait à la vie.

La pirate daigna enfin basculer le capuchon qui recouvrait sa tête (c’était à se demander comme elle pouvait viser avec, en fait), révélant... un masque en cuir qui lui mangeait la moitié du visage.
Ethan ravala ses commentaires sur la qualité de la manufactures, bien trop grossière à sont goût. On aurait dit qu’elle s’était découpée le bout de cuir directement dans la vache, et il connaissait des artisans qui avec les deux mains liées dans le dos et les yeux bandés auraient fait du meilleur travail que ça.
Il hésita même à lui demander combien elle l’avait payé, parce que c’était franchement de l’arnaque.

La jeune femme ne lui laissa pas le temps de parler, et ôta le masque, découvrant comme il s’y attendait un visage profondément brûlé et traversé de cicatrices.
Pâlissant, parce que c’était tout de même pas très beau à voir, il recula d’un pas en grimaçant.
«La chirurgie esthétique, ça existe !» songea-t-il, dégoûté. Déjà, entrer par effraction dans les quartiers privés de Gaia, c’était moyen, mais Red avait au moins eu la politesse de le faire avec sa bouille toute mimi, et en sous-vêtements.
Pas couverte de sang et avec la moitié du visage arraché, enfin ? On ne leur apprenait plus les bonnes manières, à ces gens-là ?

-Un fantôme ? Dans la mesure ou je n’ai pas l’habitude de consommer des stupéfiants pendant mes heures de travail et que la nécromancie n’a pas connue de progrès fulgurant depuis hier soir, non. Je viens simplement de voir une horreur, et croyez-moi, quand je dis ça à une femme, ce n’est pas un compliment.

Il inclina la tête. Si on excluait les plaies, les cheveux blancs lui disaient quelque chose. Outre Red, bien entendu, qui à sa voix et à sa réaction n’avait pas l’air de la connaître, il avait déjà le sentiment de l’avoir vu quelque part...
Au terme de «soeur», il tilta.

-Ah, mais oui, le vaisseau pirate, la... larme de l’espoir, non ? Attends, ça va me revenir...

En réalité, le stratège parlait surtout pour ne rien dire, et pour gagner du temps. Leur système de sécurité était une vraie passoire, et leur système de défense un escargot. S’il voulait avoir une chance de voir débarquer des soldats en armure intégrale et un peu plus intelligents que les précédents, il lui fallait économiser les secondes.
Il se souvenait très bien de cette expédition, notamment parce que c'était la dernière fois qu’il avait vu sa soeur chérie avant son arrestation.

Une nouvelle balle siffla avant qu’il ait pu réagir, et coupa net le lien entre Red et lui. De toute façon, vu l’effervescence qu’on devinait dans le bâtiment en ce moment, qui était probablement bouclé et quadrillé, elle n’irait pas bien loin.
Il ne l’aimait pas beaucoup, certes, mais il préférait tout de même ne pas avoir son cadavre sur les bras. Autant qu’elle se planque en attendant que tout soit calmé. De toute façon, avec sa puce, il pouvait la retrouver.

-Je suppose qu’il est inutile que je m’étende sur les justifications législatives de la mise à mort de Tatiana malgré plusieurs propositions de négociations de ma part ?

Quand la pirate avança vers lui, il ne fit pas mine de résister, trop heureux de cette erreur de sa part.
L’enfermer dans son bureau, c’était le remettre sous les yeux des caméras. Même si elle les shootait, les gars de la salle de contrôle auraient le temps de voir qu’il se passait quelque chose de pas net. Et puis, il y avait des micros minuscules un peu partout, et si elle voulait tous les arracher, il avait le temps de se faire un café.
Ça, plus bien entendu le fait qu’elle le menait en terrain connu. Ethan maîtrisait toutes les commandes de son bureau, même les... moins officielles, connaissait toutes les issues, même les cachées, et bien entendu, l’IA de son hologramme obéissait à sa voix.
Voilà pourquoi il parlait beaucoup.

-Si je puis me permettre, tenta-t-il d’un ton volontairement désinvolte, tu as laissé une amie à moi à la porte, et je pense que Red me déteste suffisamment pour être volontaire pour me taper dessus. Elle apprécierait beaucoup de se joindre à toi, en fait.

«Et surtout, pria-t-il, laisse-moi un peu de temps...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remora
Pirate aguerri
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 18/01/2014
Localisation : Cherchez les ennuis et vous me trouverez.

Feuille de personnage
Camp: Arcadia
Rôle au sein du vaisseau: Générique
Ambition: En trouver une.

MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se partage... [pv Ethan et Lyly]   Lun 2 Juin - 18:01

Red avait été légèrement impressionnée par la blessure sur le visage de la femme pirate. Et aussi sacrément dégoûtée par l'odeur qu'elle dégageait : sang, cuir, métal.... Que des odeurs agressives. Pas du tout son genre.
Elle regardait le lieutenant et la hors-la-loi s'envoyer des piques sans tout enessayant de trouver un moyen de se sortir de cette situation...inextricable. Et encore, le mot était faible.
Soudain, elle entenit une balle siffler et traverser le lien qui reliait les menottes entre elles. Puis, avant qu'elle n'ai eut le temps (ou plutôt l'envie) de bouger, la pirate avait attrapé le gradé et l'avait emmené dans son bureau.

-Eh ben, on peut dire qu'il a du succès, celui-là, ricana-t-elle.

Elle était maintenant seule. Dans un couloir vide. Avec des armes à disposition, et sûrement une radio si elle cherchait bien. Un grand sourire naquit sur les lèvres de la jeune femme. Ce qui n'était en général, pas bon signe...
Passant outre son dégoût, ele se pencha vers les cadavres des soldats et réussit à récupérer une paire de chaussures un peu grande, une petite arme de poing, un couteau de chasse et une petite radio à courtes fréquences. Bon, le tout sentait l'hémoglobine à plein nez (du moins, pour son pauvre odorat trop sensible) , mais ça ferait l'affaire.

-Ça a été un plaisir, mais je ne peux pas rester, désolée.

Bon, personne ne pouvait l'entendre mais ce n'était pas grave. D'un pas décidé, elle prit la direction par laquellela femme pirate était arrivée.

-Bon, maintenant, faut trouver une sortie sans se faire chopper...

[Je peux toujours éditer, si vous voulez]

_________________
Super Admin: Red

"When I die, I want  Captain Harlock to lower me on my grave so he can let me down one last time/
Quand je serai morte, je veux que le Capitaine Albator soit celui qui mette ma tombe en terre, pour qu'il puisse me laisser tomber une dernière fois."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lyly la sanguinaire
Capitaine
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 23/03/2014
Age : 38
Localisation : sur mon vaisseau

MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se partage... [pv Ethan et Lyly]   Mer 4 Juin - 20:17

j'avais donne le champ libre a cette fille elle n'avais qu'à suivre les cadavre pour trouve par ou j'étais rentre , quand a moi je me trouve dans le bureau de cette homme qui pour moi n'est autre déchet et j'en passe . je savais que j'étais écouter mais vue le brouilleur qui aller donne de la friture je n'avais rien a craindre de se coter ,

-vous me prenne pour une débutante ou quoi je savais très bien que j'allais être écouter

je n'aller pas lui dire se que je porte a mon poignet pour brouiller ma voie et sur tout la fréquence , se qui me fit sourir cruellement et je poussa se campbell contre le mur de sont bureau avec mon arme braquer sur sa tête j'étais prêté a le tuer pour tout le mal qu'il nous a fait et sur tout la mort de ma soeur .

-sale détritus je vais enfin accomplir ma vengeance pour se que tu a fait a ma soeur ainsi qu'à moi et aux membre de la larme de l'espoir

mon parler et sanglant cruelle , je me passe la langue sur mes lèvre et je ranger mon arme pour prendre mon couteau et je lui plaque sous sa misérable gorge en appuyant et je fit un petit filer de sang couler

-donne moi une bonne raison de ne pas t'égorger sale chien

est je lui donna un très voilent coup dans les cote et le voilà a genoux par terre , et je ne m'arrête pas a la je lui colle un coup de pied dans le visage lui cassant le nez en même temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espace-the-harlock.forums-rpg.com/
Ethan Campbell
Stratège
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 25/02/2014

Feuille de personnage
Camp: Du bon côté, assurément
Rôle au sein du vaisseau: beau gosse absolu
Ambition: Immense !

MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se partage... [pv Ethan et Lyly]   Ven 6 Juin - 20:15

Bon, visiblement, l’intruse n’avait pas la ferme intention de le laisser seul vingt secondes pour aller chercher Red. Sauf que pendant ce temps-là, son petit toutou chéri allait probablement tenter de se faire la malle...

-Vous me prenez pour une débutante, ou quoi, je savais très bien que j’allais être écoutée !

Ethan ne réagit pas, notant avec ironie que oui, elle débutait visiblement, parce qu'apparemment trop contente de posséder un brouilleur ou un truc du genre pour se vanter d’être à l’abris des micros, elle avait oublié de tirer les caméras.
Les gars de gardes avaient forcément vu qu’il se passait un truc pas net, même si elle le faisait maintenant.
Sous la menace de son arme, il recula contre le mur de son bureau, se demandant si il appelait l’intelligence artificielle du bureau maintenant ou la gardait comme un atout dans sa manche.
De toute façon, E-Wall, l’IA en question, était purement indépendante, et ne dépendait d’aucune fréquence. Il réagissait au bruit dans la pièce, pour le brouiller, autant ramener un orchestre.
Ethan préféra garder le secours potentiel de ses machines et autres cachettes pour le moment où la situation serait réellement désespérée. Ce n’était pas le cas.

La pirate le coinça contre le mur, puis pressa contre son cou pâle une lame aiguisée qui fit perler quelques gouttes de sang écarlate. Le liquide vermeil forma une petite larme rouge, qui coula jusqu’au col de sa chemise, le faisant grogner.
Non, pas de douleur. Il pensait à la note du pressing.
Après tout, il vivait un métier dangereux, ce n’était pas la première fois qu’il se trouvait maltraité de la sorte. Il avait fini par prendre l’habitude de prendre des coups, même s’il ne savais pas les rendre.
Il songea qu’il devait définitivement s’inscrire dans un club de self-défense prochainement, il commençait à en avoir assez de se faire tabasser pour un oui ou pour un non.

-Donne moi une bonne raison de ne pas t’égorger, sale chien !

Elle ne lui laissa pas le temps de répondre, et il se mangea un coup de genou dans les côtes qui lui coupa le souffle, et le fit tomber à genoux. Encore suffoquant, il ne vit pas venir le pieds qui entra en violente collision avec son visage. Son nez émis un craquement sinistre, et se mit à saigner.
Il renifla par réflexe, et le regretta aussitôt, portant une main à son nez ensanglanté dans un geste involontaire d’en essuyer le sang. sa main se teinta aussitôt de rouge, et une traînée écarlate se dessina sur sa joue.
Aïe.

Il se releva tant bien que mal, et incliné en arrière, se rattrapa sur son bureau, adossé sur ses coudes.

-Premièrement, je vous propose qu’on se vouvoie. On ne se connaît pas, c’est tout de même plus poli entre gens civilisés.

Il remit ses jambes droites, et se redressa fièrement.

-Vous voulez une psychanalyse complète ou la version courte ? Vous n’allez pas m’égorger, parce que du une, je suis un Homme, et que je ne suis pas sale, j’ai pris une douche ce matin. Ensuite, je mourrais sur le coup, ce qui vous frustrerais beaucoup, parce que vous voulez me voir souffrir, et que ce serait fini trop vite. Même ma mort ne serait une vengeance suffisante contre celle que vous voulez pour votre soeur, en conséquent, vous vous trouvez désarmée, incapable de choisir comment me faire souffrir assez.

Il n’allait quand même pas lui faire un cours de torture psychologique, et encore moins lui avouer ses propres faiblesses, mais l’idée était là.

-Ensuite, le simple fait que vous me posiez la question révèle d’une détresse intérieure profonde, et du fait que vous ne connaissez pas la réponse vous-même. Vous êtes une personne torturée et partagée, et cette question rhétorique est l’image parfaite de la «bonne» partie de vous que vous avez enfouie, et qui cherche à ressurgir. Il n’appartient qu’à vous de lui laisser reprendre le pas sur la mauvaise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Remora
Pirate aguerri
avatar

Messages : 252
Date d'inscription : 18/01/2014
Localisation : Cherchez les ennuis et vous me trouverez.

Feuille de personnage
Camp: Arcadia
Rôle au sein du vaisseau: Générique
Ambition: En trouver une.

MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se partage... [pv Ethan et Lyly]   Lun 16 Juin - 12:46

[Ethan Campbell, le seul mec capable de jouer les beaux gosses en toutes circonstances, même avec un nez en sang (ce qui n'est pas très sexy, avouons-le) XD ]

Red avait renoncé à la discrètion au profit de son envie de sortir de la base le plus vite possible, et ce, même si elle se doutait que ce si....prévenant Lieutenant avant parfaitement les moyens de la retrouver.
Enfin, il fallait déjà qu'il survive à son entrevue avec cette charmante collègue... Enfin, la jerune pirate n'était pas sûre d'avoir envie d'être associée à cette femme. Elle n'avait contre le fait qu'elle tue des soldats de la coalition, car malheureusement cela faisait partie des aléas de la vie d'un hors-la-loi de l'espace, mais là ce que la femme pirate avait fait tenait plus de la boucherie ou du massacre qu'autre chose. Et rien que pour ça, Red était bien contente de ne pas être restée pour savoir ce qu'elle allait faire à Campbell. Parce que cela n'avait pas l'air joli...

Pourtant, l'hybride n'avait contre la vengeance, bien au contraire, mais il faut la préparer bien comme il le faut. Se contenter de tuer la personne ne changerait rien au problème... Non, elle, quand elle préparait une vengeance, elle prenait son temps, laissait mijoter un peu l'objet de son ressentiment, cherchant ses faiblesses... Puis elle l'attaquait régulièrement avec des piques plus ou moins subtiles... Pour faire durer le plaisir, quoi. Et ça marchait plutôt bien...

Sortant de ses pensées légèrement morbides, elle continua de courir dans la base complètement désordonnée suite à l'alarme. Personne ne semblait faire vraiment attention à elle, de plus, elle avait un uniforme (merci Campbell) à peu près en règle, donc ça passait. Il suffisait juste qu'elle ne croise pas un soldat zèlé et le tour était joué....

_________________
Super Admin: Red

"When I die, I want  Captain Harlock to lower me on my grave so he can let me down one last time/
Quand je serai morte, je veux que le Capitaine Albator soit celui qui mette ma tombe en terre, pour qu'il puisse me laisser tomber une dernière fois."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lyly la sanguinaire
Capitaine
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 23/03/2014
Age : 38
Localisation : sur mon vaisseau

MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se partage... [pv Ethan et Lyly]   Lun 23 Juin - 11:47

je le vie se remettre sur ses jambe puis le voilà qu'il me fait une psychanalyse de moi , je regarde sans le moindre souris mes je ne parle pas de mes yeux qui devienne sombre et cruelle . il voulais que je le vouvoie , j'allais prendre un mal et plaisir a le torturais de mes main je voulais le voir hurler comme moi j'ai hurler . il croie que je me retrouver des arme âpres se qu'il ma dis il se trompe car bien aux contraire sa attise encore plus ma haine se qui le fit devenir blanc ,

et voilà que je lui attrape la tête que je fracasse contre sont bureau . je le voie tombe par terre je le regarde tante de se relever , et me voilà entrain de rire cruellement . je me ré-approche de lui

-j'en est que faire de votre psychanalyse , vous croie que je me retrouve des arme alors laisse moi rire .

je reprend mon couteau et je le plaque aux sol et je m'amuse a caresse ma lame sur sont visage en me demandant si je n'aller pas lui arrache la peau , et voilà que je me passe la langue sur me lèvre . est d'un coup je passa ma langue la ou il y avais du sang et que je recracha sur ses vêtement ,

-votre sang et immonde misérable chien

le pauvre il en prenne plein le visage , et me voilà que je lui fait une magnifique entaille aux visage . quand d'un coup j'entend frapper a la porte , et voilà que des soldat entre dans le bureau se qui me fait souris je me relève très vite de par terre et je passe en mode massacre que le bureau se retrouva très vite avec des cadavre . est je fonça sur se chien que je rua de coup que je le vie se mettre en boule , puis je braque mon arme sur lui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espace-the-harlock.forums-rpg.com/
Ethan Campbell
Stratège
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 25/02/2014

Feuille de personnage
Camp: Du bon côté, assurément
Rôle au sein du vaisseau: beau gosse absolu
Ambition: Immense !

MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se partage... [pv Ethan et Lyly]   Lun 30 Juin - 10:58

Ethan fit connaissance une seconde fois avec le chêne massif de son bureau, et plutôt par la voie rapide des choses, autrement dit en se fracassant le front dessus.
Son esprit calculait au fut et à mesure combien ça allait lui coûter en hôpital et chirurgie après ça, ce qui le fit pâlir d’avantage.
Il fallait absolument qu’il soit présentable après-demain pour sa conférence, sinon il allait perdre en crédibilité, et il avait besoin de ce vote en sa faveur pour récupérer la direction d’un projet dans les labos.

Plongé dans ses pensées, il ne chercha même pas à se rattraper, et se laissa simplement glisser au sol. Réalisant où il était, il attrapa le rebord du bureau, tentant de se relever.

-Ce n’est pas une psychanalyse, fit-il nonchalamment. C’est une remarque. parce que si je vous attaque par le côté psychanalytique des choses, ça va devenir beaucoup plus drôle.

Il se prit un coup entre les côtes, et comprit que la fille n’avait visiblement pas envie de l’entendre.
Il se retrouva plaqué au sol, et sa tête heurta le linoléum avec une violence désagréable. Sonné, il sentit qu’elle lui crachait dessus, et se prit son propre sang dans la figure. De toute façon, vu comme il était déjà repeint, ça ne changeait pas grand chose.

-Je vous ai déjà demandé de me vouvoyer. Et inutile de me traiter de chien pour la troisième fois, premièrement je n’en suis pas un, et deuxièmement, ça ne fait que révéler un peu plus combien votre vocabulaire est pauvre en matière d’insultes. Pour une pirate, c’est un peu honteux.

Il dégagea une main pour essuyer le sang qui brouillait sa vue.

-Ensuite, vous seriez gentille de ne pas exprimer votre avis sur mon sang, c’est du AB+ de première qualité, et pur humain, vous n’avez aucun gout.

Il dut se mordre la lèvre pour étouffer un gémissement de douleur. Son nez lui faisait affreusement mal.
Un bruit dans le couloir lui fit tourner la tête. Des soldats entrèrent dans le bureau à la hâte. Ethan les détailla rapidement. Ils étaient armés, mais pas équipés correctement. Apparemment, ils avaient préféré intervenir rapidement plutôt qu’efficacement. Bien mal leur en pris, vu comme ils se firent démonter en trois minutes chrono.
Ça allait faire sale dans son bureau.

Mais Ethan eut le temps de ramper jusqu'à son bureau, et d’enclencher dessous un mécanisme réagissant à ses empreintes digitales. Puis il s’en écarta très vite afin de ne pas attirer l’attention de la pirate.
Cette dernière ne prit même pas le temps d’essuyer le sang de son épée, et se précipita de nouveau vers lui. Ethan se roula en boule sur le dos, et encaissa quelques coups pour la laisser approcher.
Mais ll ne fallait pas plaisanter non plus. Stratège ou pas stratège, Ethan était un Homme dans la force de l’âge, et qui n’avait aucune envie de mourir ici.
Il ramena ses genoux contre lui, et lui décocha une violent coup de pieds dans les côtes.
Pas de quoi lui faire mal, juste qu’elle recule un peu.
profitant du faible espace entre eux deux, il prononça d’une voix un peu barbouillée :

-Plan de protection... zblurg... Un.

Immédiatement, de puissants lasers rouges s’allumèrent un peu partout dans la pièce, la séparant en quatre compartiments distinct, par des barreaux de lumière.
Passer à travers, c’était finir découpé en tranches.
Ses yeux vairons se posèrent sur le pistolet qui le narguait depuis le compartiment voisin.

-Tirez, je vous en prie. Vous me tuerez d’un coup, et n’aurez même pas le plaisir de me voir souffrir. Qui plus est, vous êtes coincée, pour ne sortirez pas d’ici vivante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lyly la sanguinaire
Capitaine
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 23/03/2014
Age : 38
Localisation : sur mon vaisseau

MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se partage... [pv Ethan et Lyly]   Sam 10 Jan - 21:21

je suis en train de regarde se lâche qui na pas trouve de mieux que de me prendre aux piège par des rayons lasers qui sépare la pièce en quatre , bien sur si je tente de les franchir je meurt découper en morceau .

-vous êtes qu'un lâche de la pur espèce , et pour votre gouverne je ne suis pas une pirate mais un corsaire

je me remis a regarde ses rayons qui m'empêche la moindre fuite et je me mais a regarde le plafond de la pièce il mais aussi impossible de le réduire en miette car il comporte surement un blindage en gros impossible que je passe par la , je ne suis même pas paniquer que sa m'en fait sourit . je tourne ma tête du coter de la porte qui je ne peut même franchir , et me revoilà en train de le regarde

-vous êtes fière de vous lache misérable batard , vous êtes même pas digne de vivre

je lui re-braqua mon arme qu'il regarde , mon regarde se porte sur tout se sang qui le recouvre vue les blessures que je lui afflige a force de l'avoir frappe . puis je fini par appuyer sur la gâchette de mon arme bien sur je le blesse aux bras se qui le fit arrache un crie horrible se qui illumine mon sourit qui lui et devenu sanglant

-maintenant misérable bâtard retirais ses rayons qui nous sépares

j’entendis un bruit m'arriver a mes oreille puis je m'écroula aux sol mon arme glissa aux pied d'ethan je tenta de me relever mais je retombe aux sol mais je senti une douleur cuisante et horrible , et je voilà qu'ont me soulève du sol surement des soldat aller savoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espace-the-harlock.forums-rpg.com/
Ethan Campbell
Stratège
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 25/02/2014

Feuille de personnage
Camp: Du bon côté, assurément
Rôle au sein du vaisseau: beau gosse absolu
Ambition: Immense !

MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se partage... [pv Ethan et Lyly]   Sam 4 Avr - 20:23

La première chose que vit Ethan en ouvrant les yeux fut le bleu du plafond de l’infirmerie. S’il avait bonne mémoire, ce dernier était à l’origine blanc, et puis une des chirurgiennes avait eu la lubie de le faire peindre en bleu, histoire que ce soit moins triste pour les gens se réveillant ici.
Elle avait même fait ajouter des petits nuages.
Ethan était plutôt, de manière générale, du genre occupé. Son cerveau tournait à cent pour cent en permanence, il avait toujours des choses à penser, planifier, prévoir et prédire.
Aussi, quand il se réveilla, il ne perdit pas une seconde à se demander où il était. L’adrénaline gicla dans ses veines comme la plus puissante des drogues, et il bondit pour s’asseoir.
Heureusement, quelqu’un avait dû prévoir qu’il n’allait pas tarder à émerger, parce qu’il y avait un subordonné au pied de son lit.

-Combien de temps j’ai dormi ?

Le type, qui somnolait probablement, sursauta, en fit tomber ses lunettes, rougit, frotta la ridicule moustache qui lui courait sous le nez, bafouilla.

-Combien ? insista Ethan, déjà agacé.

Il détestait les subordonnés. Jamais au courant de rien, toujours maladroits et ridicules. Celui-ci avait l’air particulièrement incapable.

-Oh... euh... ben... deux heures à peine, mon commandant... Rien... rien du tout... juste le temps de vous opérer.
-Un coup d’état peut prendre vingt minutes, crétin, deux heures, c’est six fois trop ! Dans quel état je suis ?

Le subordonné eut l’air complètement décontenancé.

-Comment ça ?
-J’ai été opéré ? De quoi, pour quoi ? Il me reste des blessures ?

Il fit de grands gestes avec les bras pour mimer en même temps, des fois que l’autre idiot ne saisisse toujours pas. Ce dernier finit par lui tendre son carnet de santé, qu’il arracha avec un soupir exaspéré.

La note était salée.
Rien que la greffe de peau sur les deux doigts de la main gauche, allait lui coûter une fortune. D’autant qu’il n’acceptait que de la peau de première qualité. Fallait pas rigoler, non plus.
Apparemment, ils lui avaient remis le nez en place sans trop de difficultés, mais il allait devoir porter un corset un moment pour les côtes cassées.
Un corset «discret» comme le précisait la note du chirurgien, qui craignait apparemment ses foudres.
Un autre mot attira son attention :

-Un éclat de plomb dans l’os du bras ? Et puis quoi encore ? Vous me l’avez pas retiré ?

Le subordonné tordit ses mains, puis sa bouche, apparemment horriblement gêné.

-Ben... Du coup... le chirurgien avait un peu peur d’aggraver la situation au lieu d’améliorer votre cas, et puis ça aurait pris une bonne heure de plus, et il disait que vous seriez pas content...
-C’est quoi cet incapable de chirurgien qui m’a pris en charge ? C’était pas la chirurgienne de d’habitude ?

Le gars s’empourpra, et Ethan devina qu’il aurait préféré être en orbite autour de la lune plutôt qu’ici. Ça tombait drôlement bien, parce que s’il continuait à le chauffer comme ça, son souhait n’allait plus tellement tarder à être exaucé.

-La protégée de Dan, précisa Ethan. Celle qui m’à limite refait la moitié du visage après l’affaire de la voiture piégée.

Du travail magnifique. Il ne restait comme trace de cet accident qu’une petite cicatrice, invisible, derrière son oreille. Ethan n’était pas ingrat. Il avait veillé à ce que son salaire soit doublé après cette histoire, et il était même presque déterminé à empêcher Dan de la mettre dans son lit.
Il l’aurait préférée dans le sien.

-Oui... euh... il semblerait que... enfin... qu’elle ait déserté.

La lieutenant se passa la main sur le visage, exaspéré.

-Et l’autre tarée qui m’a tiré dessus ?
-Je sais pas m’sieur.
-Lieutenant, corrigea Ethan.
-Je sais pas, lieutenant. Des gars l’ont emmenée, je crois qu’elle leur a échappé, ils l’ont peut-être coincé, j’en sais rien, on m’a juste dit de venir ici et vous aider à votre réveil. Vous voulez que j’aille aux nouvelles ?
-Parfaitement. Bouge de ma vue, et dit-moi tout ce qu’il s’est passé depuis l’attaque. Tout. Je veux jusqu’à l’historique du distributeur de barre de céréales du couloir. Et envoie-moi mes secrétaires, dit-leur qu’il me faut trois litres de café en intraveineuse !
-En... en intraveineuse ? Vous êtes sûr ? Mais le docteur a dit de...

Ethan craqua. Le subordonné se prit le carnet de santé dans la figure. Et il pouvait s’estimer heureux, parce que le stratège avait aussi à portée de main un pot de fleur en bronze.

-C’est une expression, incapable. Filez !

[Ça peut être une conclusion... ou pas ! Comme tu veux ! À toi de décider si Lyly s’est échappée ou pas Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lyly la sanguinaire
Capitaine
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 23/03/2014
Age : 38
Localisation : sur mon vaisseau

MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se partage... [pv Ethan et Lyly]   Sam 4 Avr - 20:52

Je repris mes esprit dans une de leurs cellules, les mains dans le dos, menottée. Je regarde les barreaux lasers de ma cellule et je soupire, bien sûr je n'ai plus mes armes sur moi, car elles se trouvent sur une table bien gardée, je me demande ce qu'ils vont faire de moi, et là est la question. Mais tout ce que j’espère c'est que mon équipage vienne me sauver, puis voilà que des soldat s'arrêtent devant ma cellule je ne les regarde même plus. Mais je n'ai pas dit mon dernier mot car j'ai bien l'intention de foutre le camp d'ici, mais avant de foutre le camp d'ici j'avais un petit compte a régler.

Puis voilà que ces soldat repartent comme ils sont venus, je regarde une fois de plus mes armes, qui elles sont gardées par 3 gardes bien armés. Tout ce que j'espère c'est que personne n'a détecté mon vaisseau, puis je vois un haut gradé me regarder puis rigoler vu ce que je porte sur mon visage . Je n'ouvre même pas la bouche, si la seule chose que je lui fait c'est de lui cracher dessus , et les heures passent où je ne vis plus personne. Et trois jours passent, là je re-vis ce Chien d'ethan avec un dossier dans la main, je le regarde cruellement car j'ai bien envie de lui refaire le portrait une fois de plus. Et voilà que des soldats rentrent dans ma cellule , et m'attachent aux murs de la cellule

-Soldat : elle est à vous, Lieutenant Campbell

Et les voilà qui sortent et retournent vers la table ou se trouvent mes armes, et le voilà qui s'approche de moi pour me regarder d'un peu plus près, et voilà qu'il a un large sourire puis il tendit sa main vers mon visage ou je porte mon demi masque .

-JE VOUS LE DÉCONSEILLE SALE BATARD

je voie sa main s'approche lentement de mon visage , je me débâti car je ne voulais qu'il le touche mais il réussi a me l'arracher se qui montra la moite de mon visage brûler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espace-the-harlock.forums-rpg.com/
Ethan Campbell
Stratège
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 25/02/2014

Feuille de personnage
Camp: Du bon côté, assurément
Rôle au sein du vaisseau: beau gosse absolu
Ambition: Immense !

MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se partage... [pv Ethan et Lyly]   Dim 5 Avr - 11:05

Le plus pénible avec les pirates, c’était les représailles. Avec ces histoires de fierté, de liens du sang, il n’y avait pas moyen d’exécuter un équipage en paix. Il y avait toujours un idiot pour vous tomber dessus, se revendiquer le frère de la soeur du mari de l’infirmière et vouloir vous massacrer pour se venger.
Aucune originalité. Ça devenait vite lassant.

Ethan descendit aux geôles avec l’intention de faire vite. Il avait la signature de trois commandants, c’était largement suffisant. La simple piraterie était punie de mort, mais normalement, il fallait porter plainte, convoquer des jurés, choisir un avocat, la victime avait au moins droit à un semblant de procès.

Là, avec effraction au sein même de la coalition, aide à l’évasion d’une prisonnière (car dans la bataille, il avait tout de même perdu Red, qu’il avait espérer retrouver entière en sortant de l’hôpital, mais qui avait l’air de s’être volatilisée), et surtout, torture et tentative d’assassinat d’un lieutenant, son compte était bon.

Étant donné qu’il avait failli y laisser la peau, Ethan descendait régler les choses lui-même, mais il n’avait pas l’intention de se salir les mains. Derrière lui descendaient quatre soldats, des habitués, tous armés d’un fusil pour l'exécution. L’un des quatre était chargé à blanc, comme à chaque fois, afin que les tueurs puissent penser qu’il n’étaient pas à l’origine de la balle mortelle.
Ça pouvait paraître idiot, comme système, mais d’un point de vue psychologique, ça marchait super bien.

Il trouva la prisonnière dans sa cellule, et fit sortir tous les autres. Trois jours de détention n’avaient pas arrangé l’état de la prisonnière. Il la trouva pitoyable, attachée comme ça, et en vint à se demander comment elle avait bien pu lui paraître menaçante, l’autre jour, dans le couloir.
Oui, sans armes, et malgré toute la fierté qu’elle s’échinait à étaler sur son visage défiguré, elle ne ressemblait à plus rien d’autre qu’à une brûlée aux cheveux blancs, attachée dans une cellule de la coalition, comme des rangées d’autres.
Comme quoi, c’était bien l’arme qui faisait le pirate. Les belles idées n’étaient rien.

Il trouva l’idée un peu triste.

Mu par l’idée de la ridiculiser un peu plus, il lui arracha le demi-masque qui couvrait ses brûlures, et le jeta au sol. Elle était décidément laide. Tatiana lui avait parue un peu plus avenante que ça.
Oui, mais Tatiana était alors debout, armée et fière, commandante. Ce n’était pas elle qui avait jolie, cela avait été sa tenue, les pistolets à sa ceinture, le pouvoir que lui conférait son rang de Capitaine et l’adoration que ses hommes avaient pour elle.

Ethan lut en vitesse l’avis de condamnation à mort, puis recula d’un pas, et fit signe à ses hommes de se mettre en place.
Dans un concert de cliquetis, les quatre soldats, masqués, comme l’imposait leur triste rang de bourreaux, se mirent en joue.
La cellule était si petite qu’ils étaient presque à bout portant.

-Un dernière parole ? lança Ethan, qui pensait déjà à autre chose.

Il aimait particulièrement cet instant. Il aimait sentir la vie de la victime lui appartenir, il adorait sentir la tension dans la pièce, l’écoute des soldats qui attendaient son signal en silence.
Il savourait le pouvoir de posséder le droit de vie et de mort.

[Je te laisse choisir comment elle s’en sort !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lyly la sanguinaire
Capitaine
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 23/03/2014
Age : 38
Localisation : sur mon vaisseau

MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se partage... [pv Ethan et Lyly]   Dim 5 Avr - 12:45

je le regarde avec un sourit qui en dis long malgré les quelque soldat qui me braque de leur arme , j'ai même entendu un des soldat dire qu'il n'aime pas se sourit car pour se soldat sa voulait dire plein de chose . je continue a les regarde se regarde entre eux se qui me fit encore plus sourit de leur comportement car je les voie reculer de moi

-je croie que vos pauvre soldat ont peur de moi et je les comprend

je me mis a le regarde cruellement , et voilà que sont regard change d'un coup envers moi ainsi qu'envers les quelque soldat qui se trouve ici .

-un soldat : lieutenant c'est la soeur jumelle de la pirate qui et morte

je regarde se soldat avec des yeux froid cruelle sadique , en gros qui en dis très très long de leur sort . est voilà que se bâtard se tourne violemment face a moi , il na pas l'air de très bonne humeur et je vie ses poing se serre . quand aux soldat qui se trouve ici il ne veule rien tente de peur de laisse leur vie malgré que je suis attache a se mur , je n'aller pas fini comme le capitaine natacha du queen natacha alors la pas question .

est je me passa la langue sur mes lèvre car je sente déjà le goût du sang sur mes lèvre , et voilà que ses maudit soldat devienne blanc comme des linges . quand a ethan il s'énerva de plus en plus envers moi , chose rare chez lui mais la j'ai le dons de le mettre en boule les nerf avive .

est le voilà qu'il me donne une grande gifle sur le coter de mon visage brûler ,

-c'est tout se que vous avais faire

je suis en train de le provoquer , et le voilà qu'il fait sortir les soldat de la cellule et il m'attrape par le col de mon uniforme de corsaire . quand a moi je suis en train d'envoie un appelle a l'aide a mon vaisseau grasse a mon gans qui comporte un petit dispositif qui et représente par le symbole de mon drapeau , encore une chance que personne ne voie se que je suis en train de faire dans mon dos . quand a moi je continue a sourit sadiquement et cruellement

- alors qu'à tende vous , surement que je vous massacre bande de sale chien que vous êtes

je lui parle cruellement et sadiquement , se qui pouvais encore plus le mettre hors de lui . je senti le symbole sur mon gans vibre se qui signifier que mon vaisseau et mon équipage aller bientôt rentre en action , je lui cracha dessus la sa réaction fut violente
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espace-the-harlock.forums-rpg.com/
Ethan Campbell
Stratège
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 25/02/2014

Feuille de personnage
Camp: Du bon côté, assurément
Rôle au sein du vaisseau: beau gosse absolu
Ambition: Immense !

MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se partage... [pv Ethan et Lyly]   Dim 5 Avr - 17:01

Et à sa grande surprise, il vit ses soldats trembler.
ça paraissait incroyables. Des gars entraînés, formés pour tuer, qui en avaient exécutés des dizaines, des centaines comme elle... avaient peur ?
Le canon de l’arme du premier tremblait. L’expression du visage du second avait quelque chose d’indescriptible.
Et la prisonnière n’avait rien fait d’autre que sourire.

«C’est le sourire d’une morte ! voulut-il crier. Gardez vos armes en joue, tas d’idiot, vous êtes en train de vous laisser berner par la façade de fierté d’une défigurée !».

Mais il était surtout tellement surpris qu’il oublia de donner l’ordre de tirer.
Et ce fut trop tard.
Il comprit qu’ils ne tireraient pas. Qu’il pouvait les menacer, les frapper, leur donner tous les ordres qu’il voulait, jamais ils ne la tueraient. Pas comme ça.
De rage, Ethan serra les poings. C’était en train de devenir un sale tic, mais il n’arrivait pas à s’en empêcher, c’était plus fort que lui. En même temps, il avait la sale impression que la totalité de la galaxie s’était liguée pour lui casser les pieds, ces derniers jours.

-C’est la soeur de la pirate morte ! cria un des gars.

«Évidemment, abruti, songea-t-il»

Mais en même temps, il maudit son erreur. Jamais il n’aurait du employer comme bourreau l’un des soldats de la mission qui avait démantelé la larme de l’espoir. Il avait tendance à oublier, un peu trop souvent, que les soldats n’étaient pas de simple machines. Qu’ils étaient capable de douter, d’éprouver des sentiments, de la peur.
Et là, précisément, de mettre ses plans.

«Vous ne devez pas la craindre ! hurla-t-il intérieurement. Elle n’est rien u’un masque, un affreux masque souriant, une façade de fierté qui la fait passer pour une imitation de pirate. Elle est à votre merci, elle ne peut rien contre vous !»

Il aurait voulu briser ce masque, faire éclater en morceau ce miroir souriant qu’elle voulait renvoyer.
Et, spontanément, il la gifla.
Comme il aurait aimé sentir sous ses doigts, la peau se briser comme de la porcelaine, et tinter en tombant au sol, entrainant dans ses fragments les derniers lambeaux de fierté de la pirate.
Mais les Hommes étaient fait de chair et de sang, et non de verre, et il ne parvint à arracher à Lyly qu’une grimace à peine esquissée.

À bout, il fit sortir tout le monde de la cellule. Pas de témoin. Pas de témoin pour ça. Il sentait la rage monter et bouillir en lui. Ses yeux vairons brillaient de fureur et de démence, et il la souleva du sol comme si elle n’avait rien pesé.
Il comprit trop tard qu’elle allait lui cracher dessus, et la goutte de salive qui atterrit sur son épaule fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase.
Du col, il empoigna le cou, et lui cogna violemment la tête contre le mur du fond. Elle bougeait encore.
Hors de lui, il la plaqua au sol, ferma ses doigts sur la gorge blanche, et commença à serrer, serrer...

-Plus jamais, plus jamais tu ne me traiteras de chien, tu m’entends ? siffla-t-il entre ses dents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lyly la sanguinaire
Capitaine
avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 23/03/2014
Age : 38
Localisation : sur mon vaisseau

MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se partage... [pv Ethan et Lyly]   Dim 5 Avr - 17:34

est je fut plaquer il était en train de m'étrangler maintenant j'avais du mal respirais , je le regarde toujours cruellement bien il me dis que plus jamais je le traiterais de sale chien . si je le laisse continuai a m'étrangler comme il fait j'allais y passe en gros y laisse la vie , je lui colla un très violent coup de pied pour le repousse loin de moi . est je me mi de bout avec difficulté car d'une par je suis en train de reprendre mon souffle , je put voir que les barreau de ma cellule était referme se qui veux dire que je suis la merci d'éthan l'assassin de ma soeur jumelle .

je voie qu'il et encore plus énerve vue sont regard en vers moi , et le voilà qu'il me ré-attrape violemment et me jeta contre le mur en plus d'une autre super gifle sur le même coter .

-voilà ton vrais visage ethan ,

je le regarde toujours de la même façon mon regarde ne change pas il reste le même se qu'il continu a le mettre hors de lui bien sur les seul avoir se qui se passe dans la cellule ses ce qui garde mes armes sur cette table , mais j'avais oublie une chose ses que mes menotte avais un dispositif de déffence . est voilà que je me reçoit des menotte une forte décharge électrique se qui me fit hurler de douleur et je pus même entendre le rire d'ethan , bien sur je me retrouve aux sol a souffrir de cette décharge qui me fait mal par tout dans tout le corps .

je voie sont sourit de se qui mais arrive ainsi que ses yeux qui en dis long

-me voilà a ta merci maintenant

bien sur je lui avais dis ça avec beaucoup de mal âpres se que j'ai reçut dans tout le corps , je croie qu'il n'aime pas se salir les main et la qu'est ce qui faisait avec moi . je pouvais voir une très grande haine sur sont visage , se qu'il l'énerva encore plus c'était mon sourit sadique cruelle et sanguinaire .

-alors qu'à temps tu sale bâtard

je continue ma provocation en vers lui se qui m'amusa beaucoup malgré ma souffrance , et voilà que je voie sa main venir sur la parti de mon visage brûler qu'il caresse . est je reconnu la petite fiole qui avais servie a me brûler mon visage , je devais faire quelque chose avant que je ne sois encore plus défigurais . est le voilà qu'il tourne mon visage du même coter la j'ai mon visage de brûler , je tente de me défendre mais voilà il avais fait en sorte que je ne puis pas utiliser mes jambe et mes pieds ,

quand a moi je voie cette fiole se pencher lentement vers mon visage déjà marquer avis . est aux final je réussi a faire en sorte que la fiole se brise aux sole , mais je ses une chose c'est qu'il n'avais pas dis sont dernier mot car j'avais remarquer a sa ceinture un etui portant surement un couteau

( attention dans la suite du RP il y aura une surprise )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://espace-the-harlock.forums-rpg.com/
Ethan Campbell
Stratège
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 25/02/2014

Feuille de personnage
Camp: Du bon côté, assurément
Rôle au sein du vaisseau: beau gosse absolu
Ambition: Immense !

MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se partage... [pv Ethan et Lyly]   Lun 6 Avr - 9:38

Le coup de pied le cueillit au creux du ventre, et en reculant, il étouffa un grognement douloureux. C’était pas passé loin. Trois centimètres plus bas, et il l’aurait méchamment senti passer.
Curieusement, au lieu de l’énerver un peu plus, cela le calma instantanément. Le sang dans ses veines se gela, et il retrouva un sang froid parfait. C’était la bonne solution. Son cerveau recommença à tourner à plein régime, et naturellement, il porta la main à sa poche.

Quel idiot ! Il avait oublié la commande de sécurité ses menottes !
La télécommande jaillit dans ses mains avec l’aisance d’une épée dans les mains d’un chevalier.
Très inspiré, il s’appliqua à prendre une pose un brin théâtrale, la télécommande tendue devant lui, et proclama :

-N’oublie jamais à qui tu parles. Tu n’es rien, chienne toi-même.

Et, assez fier de lui pour le coup, il appuya sur le bouton. Instantanément, la prisonnière se raidit sous le coup de la décharge.
Il la regarda s’écraser au sol, secouée par des convulsion, un sourire satisfait sur le visage. Il n’était finalement pas si mécontent de la tournure que prenait l’opération.

-Le voilà, mon vrai visage ! fit-il, radieux. Ça te suffit, ou il t’en faut encore ?

Et sans attendre sa réponse, pour faire bonne mesure, il en remit une couche. Une fois qu’il fut sûr qu’elle ne bougerait plus de trop, il s’accroupit à sa hauteur, et prit dans sa main la petite fiole qu’il avait apporté.
Il avait pris le temps de consulter son dossier, avant de descendre, et d’étudier ses... failles. Tous les hommes en avaient. Et les pirates aussi.
Cette dernière avait été torturée avec l’acide puissant que contenait la fiole. Elle ne pouvait pas ne pas s’en souvenir.

Cela ne rata pas. À la simple vision de la fiole, la prisonnière commença à s’agiter, mais la décharge l’avait laissée complètement groggy, et ses bras et ses jambes étaient inutilisables.
Le stratège prit son temps. Il n’aimait pas faire souffrir, non. Ça, c’était plutôt le truc de Lily. Les hurlements lui arrachaient les oreilles, le sang tachait, les insultes ne lui faisaient jamais plaisir.
Ce qu’il aimait, c’était le pouvoir que procurait la sensation d’avoir quelqu’un à sa merci. Avec une douceur caricaturale, il prit son visage brisé au creux de sa main, effleura sa joue meurtrie, puis, doucement, la força à tourner à la tête afin d’exposer la partie encore intacte.

-Tentée ? lui souffla-t-il, amusé.

Dans un mouvement désespéré, qui tenait plus de la convulsion que du réflexe, elle parvint à envoyer la fiole se briser au sol.
Elle commençait à l’amuser. D’autant qu’elle n’en avait plus longtemps, ça devenait une évidence, rien qu’à voir la façon dont elle rampait au sol. Il y avait de grande chance que son coeur lâche rapidement, après la décharge qu’elle venait de se prendre.

Il ôta de sa ceinture l’étui qu’il y avait accroché, et en sortit son téléphone. Il aimait bien, ranger son téléphone dans un étui à couteau. Ça faisait toujours plus impressionnant. De toute façon, il ne savait pas se servir d’une arme.

-Envoyez-moi du monde pour la finir, ordonna-t-il en composant un numéro. Des gars capables, cette fois. J’en ai ma claque.

Il écouta la réponse, et ajouta, exaspéré.

-Oui, je suis en bas, je reste avec elle, je les attends !

Il raccrocha sèchement, se pencha vers sa victime :

-C’est bientôt terminé. Ne t’en fais pas.

Il lui posa un pied dessus pour l’empêcher de se relever, puis fronça les sourcils.
Quelque chose clochait.

[Comme tu veux ! Tu évites juste de m’envoyer Ethan-choupinet à l’hôpital une deuxième fois dans la journée ? ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vengeance est un plat qui se partage... [pv Ethan et Lyly]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vengeance est un plat qui se partage... [pv Ethan et Lyly]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le partage de la richesse aux USA
» Partage de compte
» Je partage mon bonheur ! lol
» Le mec qui sait pas faire un plat, c'est trop un boloss (Topic de Rems)
» LES PIEDS DANS LE PLAT. Est-il normal que?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les voyages de l'Arcadia :: Archives :: Aventures archivées-
Sauter vers: